BFMTV

Flou à l'Elysée alors que Valérie Trierweiler part en Inde

-

- - -

Valérie Trierweiler va réapparaître au grand jour, lundi, à l'occasion d'un voyage humanitaire en Inde où ses faits et gestes seront scrutés par les médias alors que se fait attendre la clarification promise sur le couple qu'elle forme avec François Hollande.

Dans l'attente d'une clarification sur le couple qu'elle forme avec François Hollande, Valérie Trierweiler se rendra à Bombay lundi pour soutenir l'ONG Action contre la faim (ACF). Celle qui est toujours la première dame se reposait depuis samedi à la résidence présidentielle de la Lanterne, après son hospitalisation et les révélations de Closer sur la relation de François Hollande et de Julie Gayet. Tour d'horizon d'un voyage, annoncé en pleine confusion.

Pourquoi ce voyage en Inde?

Valérie Trierweiler ira dimanche à Bombay en Inde pour soutenir l'ONG Action contre la faim, ont fait savoir ses proches. Au cours de cette visite de deux jours, la journaliste sera accompagnée de la comédienne Charlotte Valandrey, engagée dans la cause du don d'organes et des greffes, elle-même greffée du coeur. Elle doit visiter l'hôpital de Bombay où ACF a un programme de pâte nutritionnelle pour enfants mal nourris et doit assister à une session de formation du personnel médical, puis à un déjeuner de levée de fonds avec des femmes de chefs d'entreprises locaux. Un dîner de charité est prévu à l'hôtel Taj Mahal.

Une conférence de presse est également au programme mais Valérie Trierweiler ne pourrait y faire qu'une brève apparition et ne prendra pas forcément la parole, selon ACF à Paris.

Qui finance ce voyage?

ACF a précisé que le financement du voyage était pris en charge par "des partenaires privés, indiens et français, mais essentiellement indiens" de l'ONG.

Mais ce voyage "ne coûte absolument aucun centime ni à Action contre la faim, ni à Fight hunger foundation, car il est totalement pris en charge par nos partenaires entreprises", selon la responsable.

"Bien entendu, elle a vécu une période difficile, elle était extrêmement fatiguée. Aujourd'hui, elle se sent mieux, en tous les cas suffisamment mieux pour pouvoir faire ce voyage qu'on a tout de même raccourci, parce qu'il était prévu d'avoir une version plus longue", a-t-elle ajouté.

Quand aura lieu la clarification?

Les interrogations subsistent toujours sur la participation ou non de Valérie Trierweiler à la visite d'Etat aux Etats-Unis le 11 février. Mardi dernier, lors de sa conférence de presse semestrielle, François Hollande a promis une clarification avant ce déplacement à la Maison Blanche. Depuis, plus rien, si ce n'est: "Elle va mieux et elle se repose", a-t-il laconiquement déclaré lundi à propos de sa compagne, lors d'une visite aux Pays-Bas.

Alors en attendant, les appels à la clarification se sont multipliés et l'annonce du voyage de Valérie Trierweiler pourrait avoir pour conséquence de précipiter "la clarification" promise par l'Elysée.

Valérie Trierweiler a démenti auprès d'Europe 1 les propos tenus jeudi par son avocate Frédérique Giffard, "qui a parlé sans savoir et sans être mandatée", précisant qu'elle n'était plus son conseil. Selon Me Frédérique Giffard, la journaliste "est consciente qu'une clarification s'impose" et François Hollande et elle-même "réfléchissent ensemble" à une issue.

La rédaction avec H. Favier