BFMTV

Flambée du pétrole : les écolos sont ravis

-

- - -

De nombreux militants écologistes voient la hausse du prix du pétrole comme l’élément déclencheur d’un fort développement des énergies renouvelables.

Si l'augmentation fulgurante des prix du pétrole provoque la colère des routiers, des pêcheurs ou des agriculteurs, elle fait aussi des heureux.

Au premier rang, les écologistes qui militent pour le développement des énergies renouvelables pour qui cette augmentation va obliger les gens à faire des économies d'énergie. Ou bien encore les entreprises spécialisées dans les secteurs de l'énergie solaire ou de l'éolien.

Exemple avec Sébastien Godinot, coordinateur à l'association de protection de l'environnement Les amis de la terre, qui se réjouit : « L'éolien et le solaire se développent de 30% par an et le marché des renouvelables a dépassé les 100 milliards de dollars par an dans le monde et attire à peu près 20% des investissements énergétiques annuels dans le monde. Ceci étant, c'est encore extrêmement insuffisant pour concurrencer le secteur des fossiles. De toute façon, ça ne produira pas autant que les énergies fossiles, il ne faut pas se leurrer. Donc le deuxième objectif fondamental en matière énergétique et climatique, c'est de réduire les consommations d'énergie tout simplement ».

Pour Yves Cochet, député Vert de Paris, une des conséquences positives de la crise pétrolière actuelle sera le changement de comportement en matière de consommation d'énergie : « Il est possible et même souhaitable que nos concitoyens fassent des efforts d'économie d'énergie. On importera moins de pétrole, car l'an dernier la facture pétrolière de la France était de 45 milliards d'euros et cette année elle va sans doute aller jusqu'à 60 milliards. Ca fera moins si on lève le pied et qu'on consomme moins de pétrole. D'autre part, ça fera moins d'émission de gaz à effet de serre puisque si on brûle moins de pétrole, ça fait moins de pollution ».

La rédaction et Christophe Bordet