BFMTV

Municipales à Paris: le contenu de l'accord PS-PCF dévoilé

La façade de l'Hôtel de ville de Paris, le 6 mai 2008.

La façade de l'Hôtel de ville de Paris, le 6 mai 2008. - -

Augmentation des logements sociaux, taxe sur les résidences secondaires, embauches de personnels titulaires font partie du programme d'alliance entre socialistes et communistes pour une liste commune à Paris.

PS ou Front de gauche? De jeudi à samedi, les adhérents parisiens du parti communiste sont appelés à faire leur choix sur leur stratégie d'alliance dans la capitale. Pour les aider dans leur choix, le parti met à leur disposition les deux textes d'alliance (PCF-PS et PCF-Front de gauche), dont Libération a révélé mardi les contenus. Et le premier des deux est, selon le quotidien, "beaucoup mieux rédigé".

Quels arguments en faveur de l'un ou de l'autre? Dans le texte d'accord avec le PS, est prévue la garantie d'obtenir 13 conseillers de Paris, contre huit actuellement, et 32 conseillers d'arrondissement. Le texte engage en outre la liste à, par exemple, "produire 30% de logements sociaux à l'horizon 2030", "créer une taxe sur les résidences secondaires" et des "embauches nettes de personnels titulaires".

Le conseil départemental a déjà fait son choix

Quant à l'autre document? Moins précis, il souligne simplement le "refus de l'austérité", le "droit au logement", la "défense et le développement des services publics".

Le conseil départemental du PCF, lui, a déjà fait son choix: dans une résolution adoptée la semaine dernière à 67%, il estimé qu'un "accord stratégique et programmatique avec le PS" est un "point d'appui devant les défis qui seront immanquablement posés à toute nouvelle majorité municipale de gauche".

M.T.