BFMTV

Mélenchon sur Hollande et le gouvernement: une "bande de bras cassés"

Jean-Luc Mélenchon sur Hollande-Trierweiler: "un communiqué de mufle"

Jean-Luc Mélenchon sur Hollande-Trierweiler: "un communiqué de mufle" - -

Invité ce mardi matin de BFMTV et RMC, le patron du Front de Gauche a notamment abordé la baisse des chiffres du chômage et le pacte de responsabilité de François Hollande.

Chiffres du chômage et pacte de responsabilité: Jean-Luc Mélenchon était l'invité, mardi matin, de BFMTV. Voici ce qu'il ne fallait pas rater de son interview:

# Le coup de gueule: "la technique Hollande, c'est frivole et bricole"

Loin de s'inverser, la courbe du chômage est repartie à la hausse en décembre, enregistrant même un nouveau record avec 3,3 millions de demandeurs d'emplois sans activité en métropole. C'est le résultat "de la nullité d'une équipe qui ne sait pas où elle va", a commenté Jean-Luc Mélenchon ajoutant: "C'est la technique de François Hollande, frivole et bricole".

"Et j'ai une mauvaise nouvelle, cela va aller de plus en plus mal", a-t-il insisté visant le pacte de responsabilité du gouvernement qui va "donner 20 milliards au patronnat". "Il n'y a plus que Cro-Magnon pour croire à une politique de l'offre!", a enfin lancé Jean-Luc Mélenchon.

# Le tacle: "Peter Hartz est un type épouvantable"

"Ce type est épouvantable". Le père de l'Agenda 2010, les réformes du marché du travail allemand sous le chancelier social-démocrate Gerhard Schröder, Peter Hartz, va conseiller le président français François Hollande, affirme un quotidien régional allemand à paraître mardi. "Il est épouvantable! Avec lui, si vous refusez un emploi même à un euro, vous ne touchez plus d'allocations", a commenté Jean-Luc Mélenchon.

"Ils [l’Elysée] viennent de démentir mais à mon avis, François Hollande n’a pas besoin de le consulter (…) la politique de François Hollande est complétement alignée à la politique du Gouvernement allemand", a asséné le leader du Front de gauche.

# Le commentaire: Hollande est "un mufle"

Le message de François Hollande sur sa rupture avec Valérie Trierweiler est celui d'un "mufle", estime Jean-Luc Mélenchon. "Je, je, je... Dans un couple, on est deux personnes", a-t-il encore moqué.

"Je pense que la plupart des hommes n'organisent pas leur relation avec leurs compagnes, quand cette relation est dégradée et même perdue, avec des mots pareils", a souligné l'ex-candidat à l'Elysée. Samedi, le chef de l'Etat français avait annoncé qu'il mettait "fin à la vie commune qu'il partageait avec Valérie Trierweiler".

# La petite phrase: "Tout partira en morceaux sauf moi"

Jean-Luc Mélenchon s'est également laissé aller à une petite prédiction. "Je vais vous dire, tout partira en morceaux sauf moi!".

"Vous avez deux moyens pour régler votre compte avec une politique que vous n’aimez pas, ces moyens ce sont les élections municipales et les élections européennes, si vous m’aidez aux élections européennes, nous aussi nous franchirons un seuil et nous pourrons être une alternative et enfin ce pays pourra respirer", a-t-il exhorté.

Hélène Favier