BFMTV

Le PCF accuse Hollande de trahir sa parole

Pierre Laurent

Pierre Laurent - -

Pierre Laurent, numéro un du PCF, a fustigé, mardi sur BFMTV et RMC, les voeux de François Hollande, des "voeux qui ont désespéré tous ceux qui ont voté à gauche".

Séquestrations à Goodyear, impôts, voeux du président, le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent a assuré, mardi matin sur BFMTV, que "la politique du gouvernement allait dans le mur".

# Le soutien du jour: "je comprends la colère" à Goodyear

Depuis lundi, deux dirigeants de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord sont séquestrés par des salariés du site de pneumatiques menacé de fermeture. "Je comprends la colère de ces salariés. Ils sont au bout du rouleau. Personne ne les écoute", a insisté Pierre Laurent dans un soutien très appuyé aux salariés de Goodyear. "On leur doit des choses. On n'a pas le droit de les jeter dehors sans rien", a-t-il encore ajouté.

# Le tacle du jour: "Hollande trahit sa propre parole"

"Ces voeux ont tourné le dos à tout ce qu'espéraient ceux qui ont élu la gauche au pouvoir. Hollande est en train de trahir sa propre parole, il a dit 'je vais mener le combat contre la finance'. Il fait exactement le contraire", s'est également agacé Pierre Laurent, interrogé sur l'allocution du 31 décembre de François Hollande. Le président du Medef Pierre Gattaz "a été le seul à applaudir", a-t-il noté. Reste à savoir si Hollande est plus libéral que Nicolas Sarkozy? "Il est, sur le plan économique, dans la continuité des dogmes qui étaient mis en oeuvre par Nicolas Sarkozy. Il n'y a pas de rupture en la matière", a estimé le numéro un du PCF.

# Le clash du jour: RIP le Front de gauche?

Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon sont les deux leaders du Front de gauche, mais se parlent-ils encore? "C'est surtout Jean-Luc Mélenchon qui ne souhaite plus trop me parler en ce moment", a répondu, gêné, Pierre Laurent. Le leader du Front de gauche a assuré que ce parti n'était toutefois pas mort.

Hélène Favier