BFMTV

Départementales: le PCF retire l'investiture d'un candidat condamné pour pédophilie

-

- - Philippe Huguen - AFP

Il devait représenter les couleurs du Parti communiste français (PCF), ce dimanche, lors des élections départementales pour le canton de Draveil, en Essonne. Mais son passé a refait surface.

Jean-Pierre Sauvage, 41 ans, a vu son investiture retirée au dernier moment, ce vendredi, par la fédération départementale du PCF, après que cette dernière a appris qu'il a été condamné en mars 2014 pour des faits de pédophilie. Une information dévoilée par Le Parisien, et confirmée par le responsable de la section locale, Jean-Pascal Bonsignore, auprès de Essonneinfo.fr.

Dans le détail, l'ex-candidat, investi en binôme au côté de Fabienne Bellay, a reconnu devant la justice il y a un an tout juste des faits d'attouchement commis sur des garçons âgés de 11 à 15 ans, ce qui lui a valu d'être condamné à deux ans de prison, d'être interdit de travailler avec des mineurs. Une condamnation dont il a depuis fait appel.

Pour les militants et élus locaux du PCF, cette nouvelle a eu l'effet d'une bombe. "Je suis abasourdi, choqué, et bouleversé par ce que je viens d’apprendre", a justifié à ce titre Philippe Camo, le président des communistes d'Essonne, auprès du Parisien. "Il est clair et net qu’il n’est absolument plus notre candidat", a-t-il encore martelé. "C’est moralement et politiquement impensable même s’il a fait appel de sa condamnation."

Jé. M.