BFMTV

Besancenot dénonce "une politique libérale qui veut la peau de l'éducation nationale"

BFMTV

Olivier Besancenot, membre de la direction du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), a dénoncé mardi, jour de rentrée des classes, "une politique libérale qui veut la peau de l'éducation nationale". "Il y a des enseignants, un personnel éducatif qui se battent comme des malades pour faire vivre quelque chose que beaucoup nous envient encore malgré tout en termes de qualité", a déclaré l'ancien porte-parole du NPA sur iTELE.

"Maintenant, le problème c'est qu'il y a une politique libérale qui veut la peau de l'éducation nationale. Il y a les promesses non tenues, les fameux 60.000 postes". "Il y a surtout quelque chose de plus pernicieux qui est ce système à deux vitesses qui est sponsorisé à outrance par le nouveau projet de réforme", a poursuivi Olivier Besancenot, évoquant la réforme du collège qui doit être mise en place à la rentrée 2016 et suscite l'hostilité des enseignants. "C'est l'idée même du service public qui est en train de mourir", a-t-il dit.

la rédaction avec AFP