BFMTV

Le FN peut nourrir des espoirs pour les municipales de 2014

BFMTV

Le Front national "peut nourrir de bons espoirs" pour les municipales de 2014, selon une étude de l'Ifop publiée vendredi s'appuyant sur les résultats enregistrés par ce parti au second tour des législatives, le 17 juin dernier.

"Il n'est pas évident d'extrapoler les résultats des prochaines élections municipales sur la base des législatives car chaque scrutin a sa propre logique et l'équation personnelle des maires sortants modifie souvent les rapports de force électoraux", relativise l'institut. "Néanmoins certaines configurations apparaissent particulièrement favorables au Front National et ses candidats locaux, s'ils parviennent à monter des listes, peuvent nourrir de bons espoirs", ajoute-t-il.

L'Ifop répertorie 77 communes de plus de 4.000 habitants dans lesquelles le FN a franchi la barre des 40% le 17 juin.

Dans 17 d'entre elles, le parti de Marine Le Pen a même atteint ou dépassé les 50%, comme aux Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône, 72%), Tarascon (Bouches-du-Rhône, 57,4%), Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais, 55,1%) ou Cogolin (Var, 52,7%).

Le score se situe entre 45% et 49,9% dans 24 communes et entre 40% et 44,9% dans 36 autres, précise l'Ifop.