BFMTV

"Jean-Marie Le Pen ne sera pas exclu, juste éloigné pour la photo"

Lors du traditionnel discours du 1er main, Jean-Marie Le Pen ne sera pas assis à la tribune comme d'habitude.

Lors du traditionnel discours du 1er main, Jean-Marie Le Pen ne sera pas assis à la tribune comme d'habitude. - Alain Jocard - AFP

EDITO – Jean-Marie Le Pen cacherait de l'argent à l'étranger. Pour notre spécialiste politique Apolline de Malherbe, le président d'honneur du FN gardera toujours une place au sein du parti malgré les embrouilles qu'il déclenche.

Le site web d'informations Mediapart affirme que Jean-Marie Le Pen cacherait de l'argent à l'étranger. Pour l'instant, le Président d'honneur du FN, n'a pas fait de commentaires face à ces accusations.

2,2 millions d'euros à l'étranger

Selon Mediapart , Tracfin, la cellule anti blanchiment de Bercy, enquête sur un compte caché de Jean-Marie Le Pen, à la banque HSBC en Suisse. Le montant total de la somme cachée s'élèverait à 2,2 millions d'euros dont 1,7 millions en lingots d'or. Un trust, basé sur les Iles Vierges, a été géré depuis Genève. Après mai 2014, les fonds auraient été transférés jusqu'aux Bahamas. 

Ceux qui soutiennent Jean-Marie Le Pen ne le font que du bout des lèvres. Florian Philippot, le vice-président du FN a dit : "Il faudra qu'il s'en explique". C'est assez léger comme propos, estime notre spécialiste politique.

Les embrouilles volent en escadrille pour le FN

Cette histoire de compte caché s'ajoute aux soupçons et enquêtes en cours sur le FN. En effet, le parquet de Paris est en train d'enquêter à propos d'un soupçon de financement illégal sur un micro-parti de Marine Le Pen: "Jeanne". Et puis il y a aussi les enquêtes sur des assistants parlementaires fantômes au FN, c'est-à-dire sur des emplois fictifs ou détournés. 

Pourtant, le FN se veut être un parti différent: "Nous, on a les mains propres et la tête haute". Mais finalement ces soupçons montrent qu'il serait peut-être, tout simplement un parti comme les autres. 

Jean-Marie Le Pen a toujours une place au sein du FN

Marine Le Pen avait promis la rupture avec son père: "Le statut de Président d'honneur de Jean-Marie Le Pen ne l'autorise pas à prendre le FN en otage avec des provocations aussi grossières, dont l'objectif semble être de me nuire". Elle parlait même d'un suicide politique et a affirmé dans son communiqué du 08 avril dernier: "C'est avec une très grande tristesse que je suis contrainte de réunir rapidement un bureau exécutif pour décider du sort de Jean-Marie Le Pen". Mais il est à noter que depuis, cette réunion a toujours été repoussée. Elle a été reportée hier mais a encore été repoussée au 4 mai prochain. 

Pour vendredi, les traditionnels discours du 1er mai du parti qui vont se tenir au pied de la statue de Jeanne d'Arc. Jean-Marie le Pen ne sera pas assis à la tribune comme d'habitude. On lui aurait retiré le droit de parole.

Certes la position de Jean-Marie Le Pen reste ambiguë. Mais tout est dit, il ne sera pas exclu, juste éloigné pour la photo. Jean-Marie Le Pen est toujours et restera membre du FN.