BFMTV

Européennes: la liste LaREM en tête chez les catholiques pratiquants

Emmanuel Macron - Image d'illustration

Emmanuel Macron - Image d'illustration - LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

37% des catholiques pratiquants ont voté pour la liste de la majorité présidentielle aux européennes du 26 mai dernier.

Les catholiques pratiquants ont largement voté pour la liste LaREM lors des élections européennes avec 37% des voix, un score qui monte à 43% chez les pratiquants réguliers, selon un sondage Ifop réalisé lundi pour La Croix.

"La principale leçon de cette élection est qu'Emmanuel Macron a perdu des voix venues de la gauche et les a compensées par des électeurs de droite parmi lesquels nombre de catholiques pratiquants", analyse Jérôme Fourquet, directeur Opinion et stratégie de l'Ifop.

Seuls 12% ont voté LR

Chez l'ensemble des catholiques, la liste Rassemblement national est arrivée en tête avec 28% de suffrages, contre 25% des voix pour celle de LaREM. Mais, le score de LaREM monte à 37% chez les catholiques pratiquants et même à 43% pour les pratiquants réguliers.

Seulement 12% de l'ensemble des catholiques ont voté LR (22% pour les pratiquants), traditionnellement plébiscité. L'ensemble des protestants ont mis la liste RN en tête de suffrages, avec 32% des voix, 23% pour LaREM et 12% pour LR.

Par ailleurs, le taux de participation chez les catholiques pratiquants reste toujours élevé avec 78%, soit 28 points de plus que la moyenne nationale (50,12%). En 2014, 61% des pratiquants avaient pris part au vote contre 42% pour l'ensemble des Français.

Un électorat "attaché à la construction européenne"

"Cet électorat plus diplômé et âgé que la moyenne est traditionnellement attaché à la construction européenne dans laquelle la démocratie chrétienne a pris une part déterminante", explique Jérôme Fourquet.

Cette enquête Ifop a été réalisée en ligne dimanche auprès d'un échantillon de 3.018 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 3.291 personnes, dont la représentativité a été assurée par la méthode des quotas.

Lors du second tour de l'élection présidentielle en 2017, 62% des catholiques pratiquants avaient voté pour Emmanuel Macron et 71% des pratiquants réguliers, selon un sondage Ifop pour La Croix et Pèlerin.

Jeanne Bulant avec AFP