BFMTV

Européennes: "François Asselineau a choisi l'isolement, c'est dommage pour la cause", regrette Florian Philippot

Florian Philippot sur BFMTV et RMC le 15 mai.

Florian Philippot sur BFMTV et RMC le 15 mai. - BFMTV

Florian Philippot, tête de liste du mouvement Les Patriotes pour les européennes, était l'invité de BFMTV et RMC ce mercredi matin.

A quelques jours du scrutin des européennes, qui se tiendront le 26 mai prochain, Florian Philippot, tête de liste du mouvement Les Patriotes, est revenu ce mercredi matin sur notre antenne sur l'alliance qu'il a proposée à François Asselineau, tête de liste de l'Union populaire républicaine (UPR) pour ce scrutin, et également partisan du Frexit.

L'ancien membre du Front national (actuel Rassemblement national) a ainsi suggéré de faire liste commune, moyennant une contribution à hauteur de 300.000 euros. 

"J'ai proposé une alliance, une fusion à 50-50, 50% UPR, 50% Patriotes, chacun co-financé comme il se doit. Il (François Asselineau) a refusé, il a choisi l'isolement. C'est dommage pour la cause", a regretté Florian Philippot au micro de BFMTV et RMC. "Mais moi ça ne m'empêche pas d'être allié avec les gilets jaunes", a-t-il ajouté.
Adrienne Sigel