BFMTV

Primaire des Verts: Jadot et Rivasi au 2e tour, Duflot éliminée

Les eurodéputés Yannick Jadot et Michèle Rivasi sont arrivés en tête du premier tour de la primaire écologiste, éliminant l'ex-patronne des Verts.

Coup de théâtre à la primaire des écologistes. L'ancienne ministre du Logement et ex-patronne des Verts Cécile Duflot, donnée favorite, a été éliminée mercredi dès le premier tour du scrutin organisé par Europe Ecologie-Les Verts. Les députés européens Yannick Jadot, 49 ans, et Michèle Rivasi, 63 ans, se disputeront l'investiture. 

Sur un corps électoral de 17.146 personnes, il y a eu 12.582 votants dont 12.343 exprimés, selon EELV, soit une participation de 74,98%. Yannick Jadot a obtenu 35,61% des voix, Michèle Rivasi 30,16%, Cécile Duflot 24,41%. Arrivée en quatrième position, la députée européenne Karima Delli, 37 ans, réalise un score de 9,82%. 

"Une volonté d'émanciper l'écologie de ce quinquennat"

"Je ne suis pas surpris par mon score parce que ça fait des semaines et des semaines que je bats la campagne (...) pour dire à quel point l'écologie peut aujourd'hui transformer en mieux la vie quotidienne des Françaises et des Français, à quel point on a besoin d'écologie. Une écologie qui soit rassemblée, forte, crédible", a réagi Yannick Jadot dans la soirée sur BFMTV, reconnaissant que ce résultat constituait selon lui "une surprise et j'imagine une immense déception pour Cécile" Duflot. "Je crois qu'elle paye injustement les responsabilités qu'elle a exercées notamment au gouvernement. Il y a une volonté pour ceux qui ont voté à la primaire d'émanciper l'écologie de ce quinquennat, de relancer l'écologie politique autour du renouvellement."

"Une dure défaite" pour Duflot, tacle Rivasi

"Les militants pensent qu'il faut un candidat de combat et de terrain. Ça montre aussi qu'ils veulent un renouvellement de l'appareil politique", a réagi Michèle Rivasi sur le site de Public Sénat.
"C'est une dure défaite" pour Cécile Duflot, "d'autant plus qu'elle ne voulait pas de la primaire". "J'ai senti une très forte demande sur le terrain de ne plus envoyer des gens de l'appareil. Avec toutes les déconvenues que nous avons eues à EELV, il faut renouveler", a-t-elle ajouté.

"Déçue", Duflot ne donne pas de consigne de vote

"Déçue" d'avoir perdu, Cécile Duflot, 41 ans, s'est refusée dans un post diffusé sur Facebook à donner toute de consigne de vote pour le second tour dont les résultats seront proclamés le 7 novembre. 

"Nous avons besoin d'une candidature écologiste qui tienne bon dans la tempête de 2017. Chacune et chacun fera son choix entre les deux candidatures arrivées en tête", explique-t-elle. "Pour ma part, je soutiendrai comme je m'y suis engagée celle ou celui qui sera désignée", assure-t-elle, en promettant d'être au "rendez-vous de tous les combats pour l'écologie".

Alors que leur candidate n'apparaîtra finalement pas publiquement mercredi soir, son entourage a regretté que "le pari d'une écologie majoritaire" ait perdu dans ce scrutin.
Violette Robinet avec AFP