BFMTV

Qui sont les quatre candidats à la primaire EELV?

Les quatre candidats à la primaire EELV.

Les quatre candidats à la primaire EELV. - BFMTV

Ils sont quatre et vont s'affronter dans leur deuxième débat jeudi prochain sur BFMTV. Cécile Duflot, Yannick Jadot, Michèle Rivasi ou encore Karima Delli, découvrez leur portrait.

Un débat entre les quatre candidats à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts aura lieu jeudi 6 octobre sur BFMTV de 18 heures à 20 heures. Arbitré par Olivier Truchot et Ruth Elkrief et des journalistes de Libération, il verra s'affronter Cécile Duflot, Karima Delli, Yannick Jadot et Michèle Rivasi.

> Yannick Jadot, l'outsider

Au sein des écologistes, il a longtemps été considéré comme trop à droite. Yannick Jadot, 49 ans, l’outsider de la primaire EELV, est bien décidé à imposer sa vision de l’écologie politique. Pour cet ancien de Greenpeace, proche des milieux associatifs, il s’agit de viser la brèche politique ouverte par Nicolas Hulot. Son credo optimiste espère ringardiser certaines figures emblématiques du paysage politique, parmi lesquelles Cécile Duflot. Yannick Jadot fédère une bonne partie des mécontents d’EELV, qui ne veulent plus de l’ancienne ministre du Logement. Son unique problème aujourd’hui reste son déficit de notoriété.

> Cécile Duflot, la révolutionnaire

Patronne des Verts en 2006, Cécile Duflot accompagne le parti en leur percée électorale aux régionales de 2010. Deux ans plus tard, elle devient députée de Paris puis ministre du Logement sous le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Une expérience devenue un argument de campagne. Revenu de base de 1.000 euros, semaine des 32 heures, Cécile Duflot veut un changement de société et une rupture à gauche, comme elle a rompu en 2014 en quittant le gouvernement de Manuel Valls.

> Michèle Rivasi, la militante

Elle a manifesté contre les boues rouges à Marseille et a participé à une marche contre l'EPR de Flamanville. Michèle Rivasi est une militante. Après dix ans d'attente pour être élue députée, elle crée en 1986 le premier institut associatif de mesure de radioactivité. Celle qui veut convaincre au-delà des militants doit séduire les adhérents du parti EELV. 

> Karima Delli, la benjamine

Née à Roubaix, Karima Delli privilégie une campagne très classique alors qu'elle préférait il y a quelques années les nouvelles formes de militantisme au sein des collectifs Jeudi noir ou Sauvez les riches. A 37 ans, la benjamine de la compétition veut faire de sa jeunesse un atout. Inconnue mais pas novice en politique, elle est élue depuis 2009 au Parlement européen. Celle qui milite pour une sortie du diesel en cinq ans veut notamment promouvoir d’autres moyens de transports et surtout se jeter dans le grand bain de la présidentielle.

Ju. B.