BFMTV

Des pesticides dans les fraises vendues en France

Une étude révèle que plus de 90% des fraises cultivées en France et en Espagne contiennent des résidus de pesticides. Un coktail explosif, qui présente parfois des molécules interdites en Europe.

Une étude révèle que plus de 90% des fraises cultivées en France et en Espagne contiennent des résidus de pesticides. Un coktail explosif, qui présente parfois des molécules interdites en Europe. - -

Les fraises regorgent de vitamines... mais aussi de pesticides. C'est ce que révèle une étude menée par une association. Les résultats sont édifiants: 90% des fraises françaises et espagnoles seraient contaminées.

Dans leurs barquettes, les fraises d’été ont fière allure: rouges, brillantes, et pleines de vitamines. Le tableau serait parfait si elles n’étaient pas gavées de pesticides. Dans une étude publiée ce mardi, l’association Générations Futures révèle que la quasi totalité des fraises cultivées en France et en Espagne, et vendues dans les grandes surfaces, contiennent des résidus de pesticides.

90% des fraises contaminées

Pour arriver de telles conclusions, l’association a analysé 49 échantillons de fraises françaises et espagnoles. Résultat: plus de 90% des fruits contiennent des résidus de pesticides. Et pas n’importe lesquels: ces pesticides sont en majorité des perturbateurs endocriniens (PE) qui menacent le développement du foetus et du jeune enfant, même à faibles doses. Par ailleurs, 18% des lots étudiés présentent des molécules interdites par la réglementation française et européenne.

Un appel à une "action forte" du gouvernement

Au total, ce sont près de 225 résidus qui ont été relevés. Une grande diversité qui s’explique par un tour de passe-passe des producteurs: pour ne pas dépasser les seuils autorisés, ils varient le type de molécules.

L’association Générations Futures dénonce un cocktail "inacceptable" et appelle à "une action forte du gouvernement qui doit faire rapidement cesser cette situation". Dans une étude précédente, l’ONG avait révélé la présence de pesticides dans les pâtes et les biscuits.

Souen Léger