BFMTV

Eric Woerth, invité de Jean-Jacques Bourdin ce mardi à 8h35 sur RMC et BFMTV

Eric Woerth.

Eric Woerth. - -

Jean-Jacques Bourdin reçoit ce mardi à 8h35 Eric Woerth, sur RMC et BFMTV. Député UMP de l’Oise et ancien ministre du Budget, Eric Woerth est en première ligne pour évoquer l'évasion fiscale, et ses conséquences politiques, comme à Villeneuve-sur-Lot.

Jean-Jacques Bourdin reçoit ce mardi à 8h35 Eric Woerth, sur RMC et BFMTV. Les interventions médiatiques de l’ancien ministre du Budget de Nicolas Sarkozy se font rares depuis sa mise en cause dans l’affaire Bettencourt. Mais il n’a pas pour autant perdu sa liberté de parole, comme sur la conférence sociale qui réunit le gouvernement et les partenaires sociaux. « Ce n'est pas une méthode, c'est une absence de méthode, parce qu'on s'aperçoit que le président de la République va recevoir les syndicats pendant trois heures, ce que faisait le précédent gouvernement, pendant plus longtemps. Ce sont des grands-messes qui n'apportent pas grand-chose », déclare-t-il. « La retraite d'Hollande va ressembler à la retraite de Russie ! C'est à dire une reculade généralisée, une bérézina peut-être ! », dénonce Eric Woerth.

Évasion fiscale

Eric Woerth préside la mission sur l’optimisation fiscale des entreprises à l’internationale, mission qui doit rendre son rapport dans quelques jours. Il pourra donner quelques détails sur la façon dont certaines grandes entreprises échappent à l’impôt. L’occasion d’aborder également la question de l’évasion fiscale dont le nouveau ministre de l’Economie Bernard Cazeneuve a fait une priorité, espérant récolter 6 milliards de recettes supplémentaires. Sans oublier l’affaire Cahuzac, qui a provoqué la défaite du PS aux législatives partielles de Villeneuve-sur-Lot, où le FN a obtenu plus de 46% des voix.

Tapie en garde à vue

Un autre sujet occupe le devant de l’actualité. Ce lundi, Bernard Tapie a été placé en garde à vue à Paris dans le cadre de l'enquête sur l'arbitrage qui lui avait octroyé en 2008 plus de 400 millions d'euros dans son litige avec le Crédit Lyonnais sur la vente d'Adidas. Nicolas Sarkozy a-t-il joué un rôle dans cette affaire ? Eric Woerth, ancien trésorier de campagne de l’ancien président en 2007, aura peut-être des informations sur ce sujet.

Philippe Gril