BFMTV

Eric Besson fait son retour sur Twitter, avant un retour en politique?

Eric Besson, l'ancien ministre de l'Immigration, a lancé un nouveau compte sur Twitter.

Eric Besson, l'ancien ministre de l'Immigration, a lancé un nouveau compte sur Twitter. - Lionel Bonaventure - AFP

L'ancien ministre de l'Immigration Eric Besson a rouvert un compte, mardi, sur le réseau social Twitter, lui qui l'avait quitté, en claquant la porte, en mai 2012.

Serait-ce le signe de son retour en politique? Jeudi matin, Twitter comptait un nouveau compte: celui de Eric Besson, l'ancien ministre de l'Immigration. Grand adepte du réseau social, ce dernier l'avait quitté il y a un peu plus de deux ans.

En milieu d'après-midi, @EricBessonFr, ne comptait que 185 abonnés. Aucun tweet n'a encore été posté, seule une photo de Eric Besson, le maire de Donzère, dans la Drôme, entouré de concitoyens apparaît en couverture. Contacté par Le Lab, Eric Besson a confirmé être le propriétaire de ce profil.

-
- © Capture écran Twitter

#Avectoi

Mais peu avant 18 heures, le fameux premier tweet est apparu pour le plus grand bonheur de ses... 378 nouveaux abonnés. Un tweet qui se veut "sobre" et qui annonce sa future utilisation qu'il fera de son compte Twitter. L'ancien ministre fait même un trait d'humour en relançant le hashtag #Avectoi.

En octobre 2011, Eric Besson avait largement amusé les utilisateurs du réseau social avec un tweet disant "Quand je rentre je me couche. Trop épuisé. Avec toi?" Sauf que les 140 signes, certainement destinés à être envoyé en privé, avaient été envoyés à... 11 heures du matin et aux près de 14.000 followers du ministre UMP de l'époque. 

Il avait quitté Twitter en 2012

Si Eric Besson n'explique pas ce retour sur Twitter, il indique toutefois qu'il tweetera d'ici la fin de l'après-midi, quand son compte sera "certifié". L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy annonce également le lancement d'un nouveau blog, ericbesson.fr, qui n'était pas encore actif en milieu d'après-midi.

Eric Besson avait quitté Twitter en même temps que la politique en mai 2012, au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle. Il avait fermé son compte sans dire au revoir à ses 58.000 abonnés.

Lancé dans une carrière dans le privé, il était revenu dans les médias en septembre dernier sur BFMTV pour annoncer son soutien à l'ancien président de la République, alors en campagne pour le poste de président de l'UMP.

J.C.