BFMTV

Trierweiler : l’affaire du tweet ressurgit

BFMTV
Lors d’une conversation informelle avec une journaliste du Point, Thomas Hollande a déclaré au sujet du tweet polémique de Valérie Trierweiler : "ça m'a fait de la peine pour mon père, il déteste tellement que l'on parle de sa vie privée. Ça a détruit l'image normale qu'il avait construite".

Cependant, le fils aîné du chef de l'Etat, a affirmé à l'AFP que ses propos rapportés par Le Point au sujet de la compagne de son père "ont été déformés".
"Je démens avoir accordé une interview au Point. Les propos rapportés, dont certains sont déformés ou sortis de leur contexte, ont été tenus lors d'une conversation informelle" avec une journaliste de l'hebdomadaire, a-t-il déclaré.

La journaliste du Point, à l'origine de l'article et contactée par BFMTV, assure que Thomas Hollande "savait très bien à qui il parlait, et connaît très bien le système". Selon Charlotte Chaffanjon, le fils du président "est un peu victime de sa sincérité".