BFMTV

Pour la rentrée, Hollande passe à l'offensive médiatique

François Hollande a préparé sa rentrée en trois étapes.

François Hollande a préparé sa rentrée en trois étapes. - Philippe Huguen - AFP

Le président de la République interviendra lundi pendant deux heures sur France Inter où il répondra aux questions des journalistes et des auditeurs. Une manière pour le chef de l'Etat de faire le service après-vente des réformes déjà mises en place par le gouvernement.

Présenter ses voeux aux Français assis derrière son bureau de l'Elysée devait être la preuve d'un président au travail. Lors de son intervention, il avait appelé à ce que 2015 soit l'année de l'"audace" et de la "confiance". Dès lundi matin, François Hollande passe des paroles aux actes en participant à une émission de deux heures sur France Inter.

Pendant deux heures, lors du 7/9 de la radio, le chef de l'Etat répondra aux questions des journalistes mais aussi des auditeurs. Au cours de ce rendez-vous, prévu de longue date, François Hollande ne participera pas à une mais à quatre interviews. 

Entretien avec les auditeurs

Le président interviendra pendant 15 minutes par thématiques: politique et société, économie, international. Cette émission spéciale, entrecoupée par les journaux et les deux rendez-vous humoristiques de cette matinale, se terminera avec 20 minutes de questions-réponses entre François Hollande et les auditeurs de France Inter.

Le chef de l'Etat l'assure, il apportera des explications sur tous les sujets et insistera sur toutes les priorités de 2015. Pour cela, François Hollande consacre une partie de sa journée de vendredi pour préparer ce rendez-vous. S'il reviendra sur les questions internationales, comme la future rencontre avec Poutine et Porochenko, en janvier, il évoquera aussi la question des valeurs ou l'obscurantisme.

Un président "pleinement reparti"

Le président veut surtout que les grandes réalisations du gouvernement, la réforme territoriale, l'entrée en vigueur de la première phase du pacte de responsabilité ou la suppression de la première tranche des impôts, se sachent. Car avec cet exercice, François Hollande veut montrer qu'il reprend la main sur les dossiers.

Il l'a même indiqué à son entourage, il veut "être dans le mouvement, la dynamique la reconquête", pour cette nouvelle année. "On sent bien depuis le 20 décembre que le président est là, pleinement reparti déjà dans l'année 2015", a confié un ministre à BFMTV. Pour terminer ce retour sur le devant de la scène, François Hollande tiendra une grande conférence de presse la troisième semaine de janvier.

J.C. avec Adrien Gindre