BFMTV

Pour Hollande, Macron est le "président des très riches"

L'ancien chef de l'État a vivement critiqué la politique fiscale de son successeur.

François Hollande a visiblement décidé de ne pas épargner son successeur. Après avoir glissé ses premiers tacles dans son livre Les leçons du pouvoir paru le 11 avril, l'ancien président continue d'égratigner Emmanuel Macron.

Invité sur le plateau de Quotidien, sur TMC, François Hollande a étrillé la politique fiscale mise en place par le chef de l'État. Interrogé sur l'image de "président des riches" parfois attribuée à Emmanuel Macron, le socialiste a d'abord répondu: "Non, ce n'est pas vrai". Et d'ajouter: "Il est le président des très riches".

Trump a un comportement "étrange"

La réforme de l'ISF, devenu un impôt sur la fortune immobilière (IFI), aboutit à alléger davantage la charge fiscale pour les "plus riches" que pour les "riches", dans la mesure où leur patrimoine se compose dans une moindre proportion de biens immobiliers, a analysé François Hollande. En outre, la taxation des revenus des capitaux a été abaissée à 30% maximum par Emmanuel Macron, quand celle des revenus du travail peut s'élever à 45%, a rappelé l'ancien président.

Interrogé sur la visite d'État d'Emmanuel Macron aux États-Unis, et les nombreuses poignées de main ou tapes dans le dos échangées entre lui et Donald Trump, François Hollande a jugé "étrange" le comportement du président américain.

Paul Louis