BFMTV

  Pour François Hollande, le Service militaire volontaire est "une chance supplémentaire"

François Hollande à Montigny-lès-Metz en Moselle pour l'inauguration du premier centre de Service militaire volontaire

François Hollande à Montigny-lès-Metz en Moselle pour l'inauguration du premier centre de Service militaire volontaire - FREDERICK FLORIN / AFPFREDERICK FLORIN / AFP

Le premier centre de Service militaire volontaire a ouvert ses portes en Lorraine. Avec un encadrement militaire, les jeunes vont recevoir une formation professionnelle. Pour François Hollande, il s'agit aussi d'une "formation humaine".

En déplacement en Lorraine pour inaugurer le premier centre de Service militaire volontaire en métropole, François Hollande a vanté les mérites de ce dispositif, déjà existant outre-mer. "Le Service militaire volontaire permet à des jeunes de bénéficier d'une formation professionnelle, gage de savoir faire et d'une formation humaine garantie du savoir être", a écrit le chef de l'État sur le livre d'or de l'institution à Montigny-lès-Metz

300 jeunes en Lorraine

L'Armée de Terre, chargée du projet, compte recruter et former 300 jeunes pour la première année du Service militaire volontaire, d'ici l'été 2016, et 1.000 au total d'ici septembre 2017. Le centre de Montigny-lès-Metz, premier du genre, accueille déjà une centaine de jeunes, dont 27% de filles. A terme il doit en accueillir 500.

"Un ordre qui vous permet d'avancer"

"C'est le premier et le plus expérimental. C'est pourquoi il doit absolument réussir", a déclaré le président, avant de dévoiler une plaque inaugurale, sur le bâtiment abritant notamment les dortoirs. "Nous voulons que pour beaucoup de jeunes ce soit une chance supplémentaire", a affirmé François Hollande, vantant "un ordre qui vous permet d'avancer" dans la vie, "pas de vous figer". Il a ensuite discuté avec des jeunes en parcourant les dortoirs, et s'est fait expliquer par les responsables les dispositifs de formation.

M.L avec AFP