BFMTV

François Hollande est arrivé à bord du Charles-de-Gaulle, engagé contre Daesh

François Hollande est arrivé à bord du porte-avions Charles de Gaulle, engagé dans la lutte contre Daesh. (Photo d'illustration)

François Hollande est arrivé à bord du porte-avions Charles de Gaulle, engagé dans la lutte contre Daesh. (Photo d'illustration) - AFP

Le président de la République est arrivé ce vendredi à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle, engagé dans la lutte antiterroriste contre Daesh, en Irak et en Syrie.

François Hollande est arrivé en hélicoptère ce vendredi à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle, sur le point de mettre fin à sa mission en Méditerranée orientale. Le Charles-de-Gaulle constitue l'une des pièces maîtresses de la coalition internationale, engagée dans les combats contre Daesh, en Irak et en Syrie. 

Lors de cette visite de deux heures à bord du navire amiral de la flotte française, dont la mission a été prolongée jusqu'à la mi-décembre, le chef de l'Etat et des armées doit s'exprimer devant l'équipage, assister à un briefing sur les opérations en Irak et en Syrie et s'entretenir avec des pilotes.

François Hollande veut protéger "les populations civiles menacées par les guerres ou le terrorisme"

Une semaine après avoir renoncé à briguer un second mandat, le chef de l'Etat, désormais replié sur ses fonctions régaliennes, endosse ainsi son costume de chef de guerre et des armées.

A cinq mois de l'issue de son mandat, François Hollande s'est donné pour mission première la "protection" des "plus fragiles" et notamment des "populations civiles menacées par les guerres ou le terrorisme".

Il devrait appeler à poursuivre avec "constance et détermination" la lutte contre l'EI en Syrie et en Irak jusqu'à son "éradication", selon l'Elysée.

A.Mi avec AFP