BFMTV

Elysée: Philae renverse une lectrice du "Parisien", invitée de Hollande

Le labrador Philae, un peu cabotin, pose à l'Elysée.

Le labrador Philae, un peu cabotin, pose à l'Elysée. - Christelle Alix - Présidence de la République

Une lectrice du "Parisien", invitée parmi d'autres par François Hollande à l'Elysée, a insisté pour rencontrer le labrador présidentiel, baptisé Philae. Mais devant la fougue du jeune chien, elle s'est retrouvé à terre avant d'être relevée par le chef de l'Etat.

Il est 10h45 lundi dernier. Voilà près de quatre heures que les huit lecteurs du Parisien choisis pour interroger François Hollande sont sous les ors de l'Elysée. Le passage au Château touche à sa fin quand Mélanie, une jeune étudiante de 19 ans, demande au chef de l'Etat: "Peut-on voir Philae?" La sonde spatiale? Non, le labrador, rappelant celui de François Mitterrand, et offert en décembre dernier au Président par la Fédération des anciens combattants français de Montréal.

Le panel de lecteurs et François Hollande sont réunis dans le bureau du chef de l'Etat quand Philae fait son entrée. Aussitôt après une brève caresse présidentielle, le chien saute sur la jeune fille, surprise, qui tombe à la renverse. Le président de la République l'aide à se relever, s'amuse de la situation et détend son invitée comme le raconte Le Parisien

Il ne reste plus qu'une photo à prendre sur le perron, sans Philae, et ce sera l'heure du départ. Dans un salon attenant, le nouveau Commissaire européen et ancien ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, patiente depuis déjà plusieurs minutes. Verdict des lecteurs? Tous sont séduits par la proximité du chef de l'Etat et son écoute mais l'un d'eux constate sévèrement: "Le cadre élyséen est plus impressionnant que lui".

S.A.