BFMTV

Régionales: Bartolone attaqué par Les Républicains après avoir évoqué Tariq Ramadan

BFMTV

La chef de file Les Républicains pour les régionales en Ile-de-France, Valérie Pécresse, a attaqué dimanche son rival socialiste Claude Bartolone après des propos évoquant Tariq Ramadan. En cause, un passage d'une interview sur Radio J de Claude Bartolone autour d'une question sur une montée de l'islamisme radical et du salafisme en Seine-Saint-Denis.

"Il y a une phrase que j'ai toujours en tête et qui me sert de boussole dans mon engagement politique. C'est celle issue de la pensée de Tariq Ramadan (universitaire suisse et petit-fils du fondateur des Frères musulmans, ndlr) qui disait aux enfants issus de l'immigration: "Vous ne serez plus jamais Sénégalais, Marocains, Algériens, Tunisiens, Égyptiens... mais vous ne serez jamais Français, donc vous êtes musulmans". Il leur présente cette idée d'appartenir à une religion comme une identité de substitution. Et là, il faut y être très attentif", a déclaré Claude Bartolone.

Face aux "discriminations à l'embauche" ou à une "reproduction des élites qui donne l'impression à un certain nombre d'enfants que, quel que soit leur mérite, les efforts (...) ils ne connaîtront jamais l'égalité réelle", Claude Bartolone a estimé qu'"il peut y avoir ce genre de volonté de se reconnaître dans une identité religieuse. Mais c'est extrêmement minoritaire".

Sur Twitter, Valérie Pécresse a réagi: "Ma boussole c'est la République, où les droits des femmes ne sont pas négociables! #indignée". Son porte-parole pour les régionales, Geoffroy Didier, a lui aussi twitté : "#Bartolone déclare avoir pour "boussole" Tariq Ramadan. Celui qui se contentait d'un "moratoire" de la lapidation des femmes".

la rédaction avec AFP