BFMTV

Régionales 2015: le Front national à 28,7%, devant LR et le PS 

Le premier tour des élections régionales a eu lieu ce dimanche 6 décembre.

Le premier tour des élections régionales a eu lieu ce dimanche 6 décembre. - AFP

Les résultats des élections régionales donnent une forte poussée du Front national sur l'ensemble du territoire. Le score du parti de Marine Le Pen est historique, en étant crédité de plus de 29% des votes au niveau national.

La poussée du Front national se confirme. Pour le premier tour des élections régionales, le parti de Marine Le Pen est crédité 28,68% des votes au niveau national. Le Front national devance ainsi le parti Les Républicains qui rassemble 26,89% des suffrages et le Parti socialiste qui atteint 23,17%.

Les cinq points à retenir de la soirée :

> Le Front national s'impose devant Les Républicains et le Parti socialiste avec 29% des voix. 

> Marion Maréchal-Le Pen, Marine Le Pen, et Florian Philippot font des scores historiquement haut : 41.9% des suffrages, 40.6% et 36.1% respectivement. 

> La poussée du FN touche aussi des départements moins habitués à cela. Wallerand de Saint-Just atteint 16.6%% des votes en Île-de-France. 

> Résultat, le PS se désiste dans deux régions : le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Provence-Alpes-Côte-d'Azur. 

> Si en Île-de-France Claude Bartolone est devancé par Valérie Pécresse, Jean-Yves Le Drian, candidat et ministre, remporte largement la région Bretagne.

Scores historiques en Paca, Nord et Grand-Est

Pour le Front national, c'est un score très élevé par rapport aux scrutins passés. En 2010, le FN avait réuni 11,4% des suffrages sur l'ensemble du territoire pour les élections régionales. 

Dans le détail, les scores du Front national battent des records historiques. En Paca, Marion Maréchal-Le Pen pointe à 41,9%, sachant que Jacques Bompard présentait une liste face à elle. En Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen rassemble aussi 41% des votes. En Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Florian Philippot réalise aussi un score important à 36,1%.

Seul bémol pour le parti de Marine Le Pen: dans les régions où il est traditionnellement moins fort, comme la Bretagne, l'Île-de-France, le Pays-de-la-Loire, le parti paraît légèrement en retrait par rapport aux sondages d'avant scrutin, bien que réalisant de meilleurs score que d'habitude. 

L'abstention s'élève à 49,88% sur l'ensemble du territoire. Au premier tour en 2010, l'abstention nationale s'était élevée à 53,6%. Au premier tour des départementales 2015, elle était de 49,8%. Les Français sont appelés aux urnes pour élire les conseillers régionaux des nouvelles régions après la réforme territoriale.

Ivan Valerio