BFMTV

Pourquoi des bulletins si grands pour des enveloppes si petites?

-

- - Jeff Pachoud - AFP

La différence de taille des bulletins de vote et des enveloppes utilisés pour ce scrutin des régionales trouvent une explication très simple. Non, il ne s'agit pas d'ennuyer l'électeur.

En deux, puis en quatre minimum. Les 49,98% d'électeurs qui ont voté dimanche 6 décembre, à l'occasion du premier tour des élections régionales s'en sont forcément rendu compte: les bulletins de chaque liste paraissaient immenses à côté des traditionnelles petites enveloppes bleues que l'on glisse dans l'urne, sous l'oeil avisé du préposé à la solennelle déclaration "A voté!". Les réseaux sociaux, Twitter en tête, s'en sont amusés, bien que ce ne soit pas une nouveauté du scrutin 2015.

Dans les moindres détails, ces affaires de dimensions sont réglementées par le très sérieux Code électoral. En effet, le format A4 - 210mm x 297mm - est obligatoire lors des scrutins de liste à plus de 31 noms, selon l'article R30 du Code électoral. Le format paysage, qui a pourtant suscité moins de réactions, est lui aussi obligatoire comme le poids du papier (entre 60 et 80 grammes) et le fond blanc originel. 

Et l'enveloppe? Son choix est laissé à la discrétion de la préfecture qui supervise l'organisation du scrutin pour le ministère de l'Intérieur. Généralement, elles font 90mm x 140 mm, afin d'entrer dans l'urne et ne doivent pas forcément être bleues, mais suffisamment opaques pour garantir le secret du vote.

Mais certains électeurs restent facétieux. Ainsi un accesseur a posté sur Twitter un billet de 10 euros trouvé dans une enveloppe quand Ouest France rapporte qu'une dame a glissé dans l'urne... son permis de conduire.

S.A.