BFMTV

Nord: le maire de Mouvaux veut faire vacciner les membres des bureaux de vote avant les élections

Le maire de Mouvaux a demandé dans un courrier au ministère de l'Intérieur à rendre prioritaire la vaccination des membres des bureaux de vote.

Après plusieurs semaines d'atermoiements, les dates des élections régionales ont été scellées. Elles se dérouleront les 20 et 27 juin prochains, dans un peu plus de deux mois. Pour les communes, il est déjà temps de se projeter sur l'organisation du scrutin. À Mouvaux, municipalité rattachée à la Métropole européenne de Lille, le maire a adressé une lettre au ministre de l'Intérieur pour lui faire part de son souhait "de rendre prioritaire la vaccination des membres des bureaux de vote".

"Ces 200 personnes, on ne va pas les trouver sur les plus de 55 ans, indique l'édile, Éric Durand, sur BFM Grand Lille. On doit les trouver aussi sur les moins de 55 ans. La logique voudrait que ceux qui veulent s'engager dans le débat démocratique, dans la vie démocratique de ce pays, aient une priorisation de la vaccination."

Son objectif: garantir aux assesseurs "une tranquillité" et favoriser "la tenue d'un bureau de vote avec toutes les mesures et toutes les précautions sanitaires".

Arriver à "une sorte d'immunité collective"

Bernard, retraité, bénévole et conseiller de quartier, estime que "c'est la meilleure des solutions, que ce soit pour ce scrutin ou même pour qu'on arrive à une sorte d'immunité collective".

Cette mesure pourrait également contribuer à une plus grande mobilisation des électeurs. "Je pense que c'est bien. Ça pourrait remotiver les gens à participer au scrutin", note une administrée.

"Si on se réfère aux élections municipales, la participation a été relativement faible, constate un autre Mouvallois. Le Covid étant présent, les gens ont réfléchi avant de se déplacer. Vacciner tous les assesseurs, ça peut être une très bonne solution."

Le maire de Mouvaux espère une réponse de ministère de l'Intérieur dans les deux semaines à venir.

Marine Kijek et Cosima Mezidi Alem avec Florian Bouhot