BFMTV

Suspendus à la Tour Eiffel, des militants de Greenpeace déploient une banderole anti-FN

Des militants de Greenpeace ont déployé une banderole anti-FN depuis la Tour Eiffel.

Des militants de Greenpeace ont déployé une banderole anti-FN depuis la Tour Eiffel. - BFM Paris

Des militants de Greenpeace ont dévoilé une banderole contre le Front national depuis le premier étage de la Tour Eiffel ce vendredi.

Opération spectaculaire de Greenpeace ce vendredi matin. Plusieurs militants de l'organisation de défense de l'environnement ont escaladé la Tour Eiffel puis suspendus dans le vide ont déployé une large banderole depuis le premier étage de la tour. Cette bannière progressivement dévoilée portait la devise française "Liberté, égalité, fraternité", suivie du hashtag #Resist qui avait déjà été utilisé par les activistes de Greenpeace après l'élection de Donald Trump. 

Cette action qui n'est pas directement liée à l'écologie voulait véhiculer un message politique.

"A deux jours de l'élection présidentielle, ces valeurs-là, qui sont les valeurs qui nous animent chez Greenpeace sont en danger parce que si Marine Le Pen est élue d'ici deux jours, il y a un vrai risque que ces valeurs volent en éclat", explique le directeur de Greenpeace France Jean-François Julliard à BFM Paris.

Derrière cette opération, le groupe de défense de l'environnement appelle à faire barrage au Front national. "Marine Le Pen ne respectera pas la liberté, ne prônera pas une égalité pour tous et ne montrera aucune fraternité à ceux qui en ont besoin. Donc on est là pour rappeler qu'il y a urgence à se mobiliser contre le Front national, pour défendre ces valeurs et ça passe par le vote dimanche bien sûr", poursuit le militant écologiste.
C. B avec Alexandre Chauveau