BFMTV

Si Fillon perd, "il méritera le goudron et les plumes", selon son propre camp

François Fillon le 13 avril 2017 à Toulouse

François Fillon le 13 avril 2017 à Toulouse - Rémy Gabalda-AFP

En cas de défaite du candidat des Républicains lors de l'élection présidentielle du dimanche 23 avril, le camp de François Fillon ne fera pas de cadeau au candidat.

"S'il perd, il sera crucifié sur place. Tout le monde va le lâcher, ça sera terrible pour lui", selon un membre de son équipe de campagne au Parisien.

Pour un élu resté fidèle à Alain Juppé, François Fillon "a été élu avec un score canon à la primaire, il était de loin le grand favori de l'élection présidentielle et on était tous prêts à se battre pour lui mais il y a eu tromperie sur la marchandise, car un autre Fillon se cachait, en fait, derrière celui qu'on pensait connaître", confie-t-il au quotidien. 

Un autre va même plus loin: "Si on perd, ce sera uniquement sa faute. Il ne méritera qu'une seule chose: le goudron et les plumes."

Céline Hussonnois-Alaya