BFMTV

Présidentielle: Taubira se prépare à officialiser sa candidature à Lyon ce samedi

L'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira visite une ferme le 6 janvier 2022 à Saverdun, en Ariège

L'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira visite une ferme le 6 janvier 2022 à Saverdun, en Ariège - Lionel BONAVENTURE © 2019 AFP

Son entourage évoque le choix du quartier de la Croix-Rousse, à Lyon, "pour rendre hommage aux canuts, un clin d'œil à la France qui travaille".

Déjà engagée dans la primaire populaire, dont elle a annoncé vouloir "accepter le verdict", Christiane Taubira va préciser ses intentions. L'ancienne garde des Sceaux s'organise pour officialiser sa candidature à l'élection présidentielle depuis Lyon ce samedi matin, indique son entourage à BFMTV.

"Elle présentera son projet, exprimera sa vision", explique-t-on. "Elle a choisi Lyon et le quartier de la Croix-Rousse pour rendre hommage aux canuts, un clin d'œil à la France qui travaille."

"Comme elle l'a déjà dit, elle passera par la primaire populaire", poursuit-on dans son entourage. "Si elle perd cette primaire, elle se retirera."

"Christiane Taubira crée le match"

Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon, qui ont tourné le dos à cette primaire, seront malgré tout soumis aux suffrages. Tout comme Anne Hidalgo, qui l'a un temps défendue, avant de s'en écarter, faute d'avoir rallié ses rivaux. Leurs sympathisants sont donc poussés à s'inscrire, comme le résume un proche de la maire de Paris à BFMTV: "On mobilise nos militants pour s'inscrire à la primaire populaire et voter AHidalgo. Mais Mélenchon fait ça aussi, il noyaute!"

"Christiane Taubira crée le match lorsqu'elle dit, 15 jours avant la clôture des inscriptions au vote, qu'elle compte participer à la primaire populaire", réagit un proche de l'ex-garde des Sceaux. "Elle sait que les militants de tous les partis vont s'inscrire, elle les enjoint à soutenir le candidat de leur choix."

Cette initiative citoyenne pilote une "investiture populaire", à savoir un vote de ses plus de 300.000 signataires du 27 au 30 janvier pour désigner leur candidat d'élection.

Perrine Vasque avec M.D.