BFMTV

Parrainages du FN : les autres partis restent sur leur réserve

-

- - -

François Bayrou a proposé, ce dimanche, que les "dirigeants des grands courants démocratiques" se réunissent pour aider le FN au cas où celui-ci n'atteindrait pas les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle.

 Pour l'heure, le Front national déclare n'avoir obtenu que 350 à 360 signatures d'élus.

Les réactions des autres partis politiques se sont depuis fait connaître. Ce lundi, Manuel Valls déclarait qu'il n'était pas dans la "culture politique" de sa formation politique de favoriser l'extrême droite. L'UMP se place également sur la même ligne sachant que l'absence du Front national pourrait favoriser Nicolas Sarkozy au premier tour. Eva Joly, candidate d'Europe écologie les verts, a pour sa part déclaré : " ce n'est pas mon problème, il ne faut pas compter sur moi.

De son côté, Marine Le Pen, présidente du Front national tout en saluant, le "sens de la démocratie " du candidat MoDem, assure n'avoir appelé personne à l'aide.