BFMTV

Macron assure qu'il n'y aura pas d'investiture pour les élus ayant un casier judiciaire

Emmanuel Macron, candidat du mouvement En marche ! à l'élection présidentielle

Emmanuel Macron, candidat du mouvement En marche ! à l'élection présidentielle - Eric FEFERBERG / AFP

Lors de son meeting à Marseille, le candidat du mouvement En marche ! a précisé les conditions dans lesquelles ils souhaitaient renouveler la composition de l'Assemblée nationale.

En meeting à Marseille, devant près de 6 000 sympathisants, Emmanuel Macron a rappelé à plusieurs reprises que son mouvement incarnait "l'alternance profonde" et "le renouvellement véritable".

Le candidat à la présidentielle a déclaré que les investitures pour les élections législatives seraient annoncées dans les prochaines semaines. Conformément à son programme, il a réaffirmé que la moitié des candidats seraient issus de la société civile. "Ce seront des femmes et des hommes qui représentent l'énergie française, qui veulent transformer le pays", "des hommes et des femmes qui ont envie, qui mettent leur énergie et leurs talents à faire plutôt qu'à durer".

L'autre moitié des investitures sera déposée par des élus qui devront avoir un casier judiciaire vierge et n'avoir jamais été sanctionnés d'une peine d'inéligibilité. "Il n'y aura pas d'investiture pour les élus ayant un casier judiciaire", a ainsi promis Emmanuel Macron.

Mélanie Rostagnat