BFMTV

"Il s'est tiré une balle dans le pied": la femme qui a échangé un doigt d'honneur avec Zemmour réagit

La scène s'était déroulée samedi à Marseille, alors que le quasi-candidat d'extrême droite à la présidentielle terminait sa visite dans la deuxième ville de France.

"Et bien profond", a cinglé Éric Zemmour samedi en faisant un doigt d'honneur à une passante à Marseille, qui lui avait adressé le même geste. Trois jours après la séquence, qui a fait couler beaucoup d'encre et suscité de nombreuses condamnations politiques, alors que la pré-campagne du quasi-candidat d'extrême droite semble s'essouffler à quelques jours d'une probable candidature, la protagoniste s'est confiée à BFM Marseille par téléphone.

"J'ai vu Zemmour sortir d'un club (...). Il est rentré dans sa berline, j'étais en face, et très spontanément j'ai dit au flic que je voudrais lui parler, donc Zemmour a baissé sa vitre en disant 'approchez, approchez Madame n'ayez pas peur'. Là, je lui ai fait un doigt d'honneur et il m'a répondu par un doigt d'honneur en disant 'bien profond'", relate-t-elle ce lundi.

"Il a une vision épouvantable de la France"

A posteriori, la Marseillaise, qui revendique une démarche "complètement spontanée", se déclare "surprise" de la réaction de l'ancien polémiste et journaliste du Figaro. "Mais après réflexion, étant donné le personnage, non", ajoute-t-elle. Elle affirme ne pas regretter "du tout" son geste, capturé, ainsi que la réponse d'Éric Zemmour, par un photographe de l'Agence France-Presse, sous les rires de la conseillère du candidat putatif Sarah Knafo.

"Il a une vision épouvantable de la France. Je voulais m'exprimer mais comme je n'avais rien à lui dire, j'ai fait comme ça", explique-t-elle.

"Je trouve que ça le dessert de m'avoir répondu comme ça, ça ne se fait pas pour un candidat à l'élection suprême", juge-t-elle, se décrivant comme une sympathisante LFI.

"Je ne milite pas mais je suis partisane, parce que j'ai lu le programme de Mélenchon qui me convient, mais il n'y avait absolument rien d'organisé. J'étais seule. Je rentrais chez moi", assure la passante.

Mea culpa du bout des lèvres de Zemmour dimanche

"Il s'est tiré une balle dans le pied. Personne ne l'aime à Marseille. Il y a de la pauvreté mais aussi beaucoup d'entraide, croit-elle savoir. La haine qu'il a pour Marseille, il est haineux dans tous ses propos... Il n'a rien à faire à la présidence de la République. C'est une personne qui me déplaît et qui est dangereuse", tance la passante.

Dimanche, face au tollé suscité par la séquence de la veille, Éric Zemmour s'est fendu d'un tweet dans lequel il s'adresse à la femme avec qui il a échangé un doigt d'honneur, concédant "bien volontiers" un geste "fort inélégant".

Alexis Pluyette