BFMTV

Gifle: Manuel Valls va porter plainte contre le jeune homme de 19 ans

Manuel Valls giflé

Manuel Valls giflé - Le Télégramme

Le jeune homme, âgé de 18 ans, a été interpellé puis placé en garde à vue pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique" à la brigade de gendarmerie de Lamballe.

Manuel Valls va porter plainte contre le jeune homme de 19 ans qui l'a giflé à Lamballe, en Bretagne, ce mardi, a expliqué son entourage à BFMTV. En sortant de la mairie, Manuel Valls s'est prêté à un traditionnel serrage de mains. C'est alors qu'un jeune homme aux cheveux bouclés lui a tendu la main, une invitation qu'il a soudain transformée en gifle, tout en criant: "Ici, c'est la Bretagne". L'ancien Premier ministre a tenté d'esquiver et le jeune homme n'a pu que le toucher légèrement au visage. 

Le jeune homme, âgé de 18 ans, a été interpellé puis placé en garde à vue pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique" à la brigade de gendarmerie de Lamballe. "D’après mes renseignements, ce serait un militant d’extrême-droite bretonne, autonomiste", a expliqué sur BFMTV le député de Vendée Hugues Fourage.

Peu après, Manuel Valls, détendu, a réagi à l'incident devant la presse: "Je ne suis pas venu parler de moi. Il y a toujours des individus qui veulent empêcher la démocratie de s'exprimer", a-t-il dit. Et d'ajouter: "Il y a ceux qui contestent la démocratie et ceux qui l'incarnent comme les hommes politiques. La démocratie ne peut pas être la violence."

dossier :

Manuel Valls

Thomas Soulié