BFMTV
Présidentielle
Alerte info

Financement de la campagne présidentielle de Valérie Pécresse: une enquête ouverte à Paris

INFO BFMTV. L'ouverture de cette enquête fait suite à un signalement de Julien Bayou au parquet de Paris, datant du 19 avril dernier. L'ex-candidate à la présidentielle a l'intention de porter plainte contre X pour "dénonciation calomnieuse" dans les prochains jours.

Le parquet de Paris a ouvert le 26 septembre une enquête préliminaire pour "détournement de fonds publics" visant les conditions dans lesquelles la campagne présidentielle de Valérie Pécresse a été organisée.

Selon nos informations, l'enquête, confiée à la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE), fait suite à un signalement de Julien Bayou au parquet de Paris, en date du 19 avril dernier. Dans son courrier, l'élu écologiste évoquait en plus d'un possible détournement de fonds publics des faits présumés de "financement illégal de parti politique, financement illégal de campagne électorale, abus de biens sociaux et/ou prises illégales d’intérêts". Des chefs que les enquêteurs n'ont donc pas retenus à ce stade.

D'après nos éléments recueillis ce mardi, Valérie Pécresse déposera plainte contre X dans les prochains jours pour "dénonciation calomnieuse".

Campagne "hors sol"

Cette affaire trouve son origine dans un courrier public rédigé le 8 mars par Babette de Rozières, conseillère régionale Ile-de-France.

Dans ce courrier, celle-ci annonce qu'elle quitte la campagne "hors sol" de Valérie Pécresse, notamment parce qu'elle a organisé de nombreuses manifestations auxquelles la candidate ne s'est jamais rendue.

Dans son signalement, Julien Bayou estime donc que des moyens de la Région Ile-de-France ont été mis au service de la campagne présidentielle de Valérie Pécresse.

Valérie Pécresse contre-attaque

Au cours d'un déplacement dans une ferme pédagogique de Montmagny dans le Val-d'Oise, Valérie Pécresse a affirmé devant nos caméras: "C’est encore une dénonciation calomnieuse des Verts, c’est leur méthode, ils l’emploient une nouvelle fois, et moi je fais toute confiance a la justice car les règles ont été scrupuleusement respectées pendant ma campagne"

Auparavant, le camp de la présidente du Conseil régional d'Île-de-France avait lui aussi réagi sans tarder auprès de BFMTV. L'un de ses conseillers régionaux s'est dit "très étonné" de la genèse de cette affaire. "Nous avons fait très attention. Chaque dépense était notée et attribuée", a-t-il ajouté.

L'entourage de Valérie Pécresse, là encore contacté par notre antenne, s'est montré plus offensif: "Nous ne sommes pas au courant de cette affaire. Nous sommes sereins, toutes les règles relatives au financement de la campagne ont été scrupuleusement respectées". "C'est une dénonciation calomnieuse de plus", a renchéri l'entourage qui a estimé que "les Verts utilisent toujours les mêmes méthodes de denonciation calomnieuse. Nous avons toute confiance en la justice".

Mandaté par sa cliente Valérie Pécresse pour son prochain dépôt de plainte contre X, l'avocat Thibaut de Montbrial a pointé dans la même direction auprès de BFMTV: "Ce n'est malheureusement pas la première fois que les Verts utilisent cette méthode dans leur combat politique contre Valérie Pécresse en Île-de-France".

Vincent Vantighem