BFMTV

A Châteauroux, Mélenchon se félicite d'"horoscopes favorables"

Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle, lors d'un meeting à Châteauroux le 2 avril 2017

Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle, lors d'un meeting à Châteauroux le 2 avril 2017 - GUILLAUME SOUVANT / AFP

Le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, s'est réjoui dimanche d'"horoscopes favorables" et d'une "vague qui se lève", assurant que "s'il faut gouverner", il "saura" le faire.

"Vous sentez bien les amis que la vague se lève", a lancé Jean-Luc Mélenchon lors de son meeting à Châteauroux, alors qu'il ne cesse de progresser dans les sondages, à 21 jours du premier tour.

"S'il faut gouverner, nous saurons le faire" et "dès le premier jour, il y aura l'équipe qu'il faut", a-t-il affirmé devant quelque 3.000 personnes selon son entourage.

"C'est comme le printemps, on ne le voit pas et tout à coup, tchiouf ! il y a des fleurs", a ajouté le candidat de la France insoumise, estimant que son programme était "massivement porté par le peuple" et relevant que "depuis quelques jours, les horoscopes sont favorables".

Malgré sa verve constante lors d'un discours de près de 2 heures, le candidat a fait une confession inattendue sur les effets de la campagne. Interrompu par un de ses sympathisants, il a lancé: "Ami, je te demande amicalement de te taire car sinon, je perds le fil de ce que je dis. Je suis très fatigué".
Me.R. avec AFP