BFMTV

21 avril 2002: 13 ans après, les plus jeunes ont-ils oublié?

Les résultats du premier tour de la présidentielle de 2002

Les résultats du premier tour de la présidentielle de 2002 - BFMTV

Alors que l'hypothèse de voir Marine Le Pen accéder au second tour de la présidentielle existe pour 2017, les plus jeunes, ou futurs électeurs n'ont pas souvenir de ce séisme de la vie politique française.

21 avril 2002. C'était il y a treize ans jour pour jour. Jean-Marie Le Pen se qualifiait pour le second tour de l'élection présidentielle face au président sortant Jacques Chirac et aux dépens du Premier ministre d'alors, le socialiste Lionel Jospin. Ce dernier annonçait le soir même son retrait de la vie politique.

Un épisode qui a profondément marqué des générations de Français, mais qu'en est-il des plus jeunes? En réalité, pour les jeunes interrogés par BFMTV, qui n'avaient pas le droit de vote à l'époque, la date ne leur évoque pas grand-chose.

"Rien du tout", répond un premier. "Je ne vois pas du tout", admet un autre avant qu'un troisième tente sa chance: "C'était Le Pen contre Sarkozy?"

Raté mais la quatrième personne sondée a la bonne réponse: "Le Pen contre Chirac" au second tour de l'élection présidentielle. Le désormais président d'honneur du FN s'était qualifié avec 17% des suffrages, soit moins que le score de sa fille dix ans plus tard au premier tour de la présidentielle. 

Plus d'un million de personnes dans la rue

Une méconnaissance de l'histoire récente des scrutins nationaux qui inquiète les opposants au FN version Marine Le Pen. A l’époque Olivier Besancenot était lui-même candidat à l’élection présidentielle et n'est pas prêt d'oublier cette date.

"Je me souviens que dès le soir même nous avions appelé à manifester, se remémore-t-il. Un mouvement spontané auquel beaucoup de monde avait répondu. C'était avant les grosses manifestations de l'entre-deux tour et notamment le 1er mai". Un million trois cent mille personnes ont alors défilé dans les grandes villes.

La jeunesse était largement mobilisée, tout comme la Gauche puisque Martine Aubry, Dominique Strauss-Kahn, Bertrand Delanoë ou Jean-Christophe Cambadélis ont mené le cortège politique, pour inciter à voter Jacques Chirac.

Une jeunesse "nourrie" à la montée du FN

Pour ceux qui ont été les premiers à lutter contre le FN à l’époque, le sentiment est que tout pourrait recommencer. Et que la jeunesse d’aujourd’hui y est presque habituée.

"La nouvelle génération est nourrie aux sondages et à la montée du FN et de Marine Le Pen, regrette l'humoriste Christophe Alévêque. Cette normalité m'inquiète".

Deux ans avant l’échéance d'une présidentielle, les pronostics sont forcément hasardeux. Une chose est sûre: certains éléments de l'intrigue de 2002 seront bien au rendez-vous.

S.A. avec Alexis Cuvillier