BFMTV

Municipales à Paris: Dati propose des listes dans tous les arrondissements et écarte deux maires sortants

Rachida Dati lors de sa première réunion de campagne pour les municipales

Rachida Dati lors de sa première réunion de campagne pour les municipales - GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Dans un courrier à la direction des Républicains, Rachida Dati a proposé ses têtes de listes pour les municipales à Paris. Elle compte réserver trois arrondissements au mouvement de Valérie Pécresse et propose d'investir des candidats face à deux maires de droite sortants, dans les 15e et 17e.

La candidate Les Républicains, Rachida Dati, a proposé des têtes de liste dans tous les arrondissements face aux maires sortants, réservant trois postes au mouvement Libres! de Valérie Pécresse, dans un courrier à la direction du parti dont l'AFP a obtenu copie mardi.

Le président de LR Christian Jacob a toutefois tenu à rappeler que les têtes de liste d'arrondissements seraient désignées à l'issue d'un débat au sein de la commission nationale d'investiture (CNI) du parti, sur la base de propositions par la fédération LR de Paris.

"Sur Paris, le jeu est très ouvert parce que le candidat de LaREM Benjamin Grivaux ne prend pas. On peut incarner la vraie alternance à Anne Hidalgo mais on a besoin de le faire dans un cadre de rassemblement et d'union", a déclaré le patron de LR à l'AFP.

"Je veux qu'on prenne le temps de choisir nos candidats dans chaque arrondissement", a ajouté Christian Jacob, qui espère commencer à examiner les candidatures d'arrondissement avant Noël pour terminer "début janvier".

3 candidats du mouvement de Pécresse

Dans son courrier, Rachida Dati rappelle avoir été "désignée" par LR "comme chef de file à Paris pour les prochaines élections municipales" . "Dans ce cadre, je vous présente les premières têtes de liste que je souhaite voir investies par la CNI".

Sont notamment proposés la maire sortante Jeanne d'Hauteserre dans le VIIIe, la candidate malheureuse à l'investiture et conseillère de Paris Marie-Claire Carrère-Gee dans le XIVe et la conseillère de Paris Valérie Montandon dans le XIIe.

Rachida Dati propose aussi de réserver au mouvement Libres! les têtes de liste "des IXe (femme), XIe (homme) et XVIIIe (homme) arrondissements", selon cette lettre adressée à Christian Jacob et au président de la CNI, Eric Ciotti.

Parmi les personnes proposées se trouvent également des personnalités moins connues tels qu'Aurélien Veron dans Paris-Centre, Anne Biraben-Fosseux dans le Ve et François-Marie Didier dans le XXe arrondissement. Rachida Dati est quant à elle candidate à sa succession dans le très chic VIIe arrondissement.

Deux maires de droite écartés

Alors que les maires LR sortants des XVe et XVIIe arrondissements, respectivement Philippe Goujon et Geoffroy Boulard, ont annoncé leur candidature à leur succession sans étiquette partisane, Rachida Dati propose d'investir face à eux des candidats, en dépit des réserves exprimées en interne. Ainsi, François Digard est proposé dans le XVe, et la directrice de campagne de Rachida Dati, Nelly Garnier, dans le XVIIe arrondissement.

Dimanche, Valérie Pécresse avait regretté "une divergence de fond sur la stratégie" avec Rachida Dati.

"Les LR ne peuvent pas gagner seuls à Paris. Il faut qu'ils s'élargissent et fassent toute leur place à tous ceux qui aujourd'hui mènent une politique de droite à Paris", ajoutait-elle sur BFMTV.

"Je ne comprends pas qu'on me demande de tourner le dos à des maires d'arrondissement qui sont (...) de droite", avait-elle ajouté.

CB avec AFP