BFMTV

"Il a fait un tournant écolo": critique de Villani il y a quelques mois, Saporta justifie son ralliement

BFMTV

Isabelle Saporta se félicite du "tournant écolo" réalisé par Cédric Villani, à qui elle reprochait il y a quelques mois ses absences de prise de position à l'Assemblée sur des sujets environnementaux.

Isabelle Saporta, ancien binôme de Gaspard Gantzer, a désormais décidé de faire campagne pour Cédric Villani. Il y a quelques mois pourtant, Isabelle Saporta critiquait ouvertement le candidat dissident LaREM et son ambition de devenir le "premier maire écologiste de Paris". 

"Je veux bien qu'il soit un grand écologiste (...) mais là c'est plus make the blabla great again que make the planet great again", déclarait-elle en septembre au magazine Challenges, reprochant à Cédric Villani de ne pas avoir pris part au vote à l'Assemblée nationale sur le glyphosate ou encore sur le traité de libre-échange CETA. 

Invitée à réagir à ses propres critiques, Isabelle Saporta se justifie ce mardi sur Franceinfo. "Oui ce sont des choses dont on a beaucoup discuté ensemble. Il a fait vraiment un tournant écolo", affirme-t-elle. 

"La question n'est pas est-ce qu'il est plus vert que les autres, c'est comment il aborde la politique, c'est-à-dire de façon très rationnelle, en bougeant entièrement les lignes, on s'est retrouvé pour ça", ajoute Isabelle Saporta. 

Villani "ne manque pas de courage"

L'ancienne journaliste applaudit aussi la décision de Cédric Villani de tenir tête à LaREM et à Emmanuel Macron, en maintenant sa candidature. "Je trouve que Cédric Villani ne manque pas de courage et de panache. On en a vu beaucoup encaisser les diatribes de Macron et se coucher, lui pas", poursuit Isabelle Saporta. 

Engagée aux côtés de Cédric Villani, Isabelle Saporta plaide pour une "coalition climat" qui réunirait David Belliard (EELV) et Cédric Villani sous la même bannière avant le premier tour des élections municipales. 

Carole Blanchard