BFMTV

EXCLUSIF - Filippetti: "je ne serai pas candidate à la mairie de Metz"

La ministre de la culture était députée de la circonscription voisine de Metz

La ministre de la culture était députée de la circonscription voisine de Metz - -

La ministre de la Culture dément viser la mairie de Metz. Une telle candidature l'aurait obligée à quitter prématurément le ministère.

"Je ne serai pas candidate à la mairie de Metz, qui a déjà un très bon maire que je soutiens", a indiqué à BFMTV.com la ministre de la Culture vendredi. "Elle figurera peut être sur la liste, mais sûrement pas en tête", précise son entourage.

La ministre met ainsi fin aux rumeurs qui circulaient depuis quelques semaines, rumeurs alimentées par l'âge (70 ans) du maire socialiste actuel, Dominique Gros. "Dominique Gros compte se représenter", confie l'entourage de la ministre.

Départ prématuré

Cette question locale aurait eu un impact national. En effet, une telle candidature aurait contraint Aurélie Filippetti à quitter prématurément la rue de Valois, sans doute même dès la campagne municipale.

D'ores et déjà, des noms circulaient pour la remplacer, comme ceux de Patrick Bloche (président de la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale) ou de Najat Vallaud-Belkacem (ministre des droits des femmes).

Rappelons qu'Aurélie Filippetti est née à Villerupt, en Meurthe-et-Moselle. Son père a été maire et conseiller général d'Audun-le-Tiche (Moselle).

Elle a été de 2007 à 2012 députée de la 8e circonscription de Moselle, qui comprend notamment Florange. Cette cirsconscription jouxte celle de Metz.

Jamal Henni