BFMTV

Législatives: l'Assemblée sera-t-elle paritaire pour la première fois?

Sûrement mais très, très doucement, le nombre femmes présentes à l'Assemblée nationale progresse.

Sûrement mais très, très doucement, le nombre femmes présentes à l'Assemblée nationale progresse. - BFMTV

Avec au moins 29% de femmes députées, l'hémicycle n'aura jamais été aussi féminin.

"La future Assemblée nationale sera la plus féminine de toute l'histoire républicaine", assure à BFMTV Yves-Marie Cann, de l'institut Elabe. C'est un fait, "29% de seconds tours opposeront deux femmes", détaille-t-il.

Mais si presque un tiers au moins des fauteuils seront occupés par des députées, la proportion finale devrait s'établir autour "des 40%". Sans qu'il s'agisse encore d'une parité parfaite, la progression est spectaculaire.

"Il faut dire que nous étions en retard par rapport à nos voisins européens", complète Yves-Marie Cann.

Un chiffre resté ridiculement bas pendant des décennies

Depuis que les femmes ont acquis le droit de vote, c'est-à-dire pas avant 1945, le nombre de femmes présentes à l'Assemblée était resté extrêmement bas pendant des décennies.

"Le taux était de 6% au début des années 90", soit à quelques décimales près identique aux "5,6% de 1945", explique Yves-Marie Cann.

Comment expliquer cette faible présence des femmes dans les rangs de l'Assemblée? Outre la "force de l'habitude" et l'évolution très lente de la société dont les élections se font le reflet, l'attitude des formations politiques est aussi en cause, explique en substance Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV.

En dépit "des amendes mises en place, les partis préféraient payer" plutôt que d'organiser la parité femmes-hommes. Ce n'est qu'avec "la loi de 2014 qui a doublé le montant des amendes" que les choses ont commencé à changer.

>> Second tour des Législative 2017: suivez notre direct

David Namias