BFMTV

Pourquoi RN et LaREM auront le même nombre de sièges au Parlement européen ?

Illustration - Le 12 mars 2019 avant une réunion plénière du Parlement européen à Strasbourg

Illustration - Le 12 mars 2019 avant une réunion plénière du Parlement européen à Strasbourg - Frederick Florin / Archives AFP

Le Rassemblement national obtient un siège de plus que La République en marche. Mais le rapport de force pourrait s'équilibrer en cas de sortie de l'Union européenne du Royaume-Uni.

Jusqu’au bout la campagne pour les européennes 2019 aura été serrée. D’abord en tête dans les sondages, La République en marche vu le Rassemblement national lui passer devant, à quelques jours seulement du scrutin. Un résultat qui s’est retrouvé dans les urnes dimanche, quant à 20h les premières estimations plaçaient la liste emmenée par Jordan Bardella devant celle du parti de la majorité.

Lundi matin, le ministère de l’Intérieur a publié les résultats définitifs de l’élection, précisant toutefois que ceux-ci étaient "susceptibles d'être rectifiés avant d'être proclamés par la commission nationale de recensement des votes". En attendant et après le dépouillement de tous les bulletins exprimés, l’écart annoncé entre les deux partis a été légèrement revu à la baisse. Le Rassemblement national l’emporte avec 22,31% des suffrages, devançant de 0,9% la liste de la majorité, créditée de 22,41% des votes exprimés.

23 sièges chacun après Brexit

Avant la sortie du Royaume-Uni où le divorce avec l’Union européenne, voté en juin 2016, se fait toujours attendre, le RN obtient 22 sièges au Parlement européen contre 21 pour LaREM. Mais une fois la sortie du Royaume-Uni actée et les sièges de ses eurodéputés redistribués aux Etats membres restants, les deux partis se retrouveraient chacun avec 23 députés au sein du Parlement.

De son côté, la liste Europe écologie-Les verts, grande surprise de ce scrutin, obtiendrait 13 sièges à Bruxelles après le Brexit, soit un de plus qu'actuellement. La sortie du Royaume-Uni n'impacterait pas le nombre de places des Républicains qui ont obtenu, avec 8,48% des suffrages exprimés, 8 sièges d'eurodéputés. Même constat pour La France Insoumise qui enverra six députés européens à Bruxelles. Enfin, la liste PS-Place publique emmenée par Raphaël Glucksmann obtient 5 sièges avant la sortie du Royaume-Uni qui lui permettrait de récupérer un siège.

Les votes définitifs
Les votes définitifs © Source Ministère de l'Intérieur
Guillaume Dussourt