BFMTV

Qu'est ce que le Parti animaliste, qui a obtenu 2,4% des voix aux élections européennes?

La liste menée par l'avocate Hélène Thouy a créé la surprise en obtenant 2,4% des voix, un résultat proche de ceux de l'UDI (2,5%), du Parti communiste (2,7%) ou de Générations.s (3,2%). Avec une visibilité médiatique bien moindre.

Il n'entrera pas au parlement européen et n'aura pas droit au remboursement de ses frais de campagne, mais le score du parti animaliste a pourtant surpris tout le monde. Ce "petit candidat" a séduit quelques 450 000 électeurs lors des élections européennes dimanche 26 mai et obtenu 2,4% de voix.

Un résultat qui place la liste menée par l'avocate Hélène Thouy juste derrières celles de Benoît Hamon (3,2%), de Ian Brossat (2,7%) et de Jean-Christophe Lagarde (2,5%).

"On a fait le double voir le triple de ce que nous donnait les sondages d'opinion, donc évidemment on est satisfaits de ce score, c'est un beau score", a déclaré Hélène Thouy.

Avec ce score, le parti animaliste devance même les listes de l'Union populaire républicaine, de François Asselineau, qui a obtenu 1,2% des suffrages exprimés, ou encore celle des Patriotes, menée par Florian Philippot.

Créé il y a un peu plus de deux ans, en novembre 2016, le Parti animaliste place le bien-être et la défense des animaux au coeur de son combat. Dans leur clip de campagne, ce petit candidat dénonçait notamment l'élevage industriel, l'abattage sans étourdissement, la présence des animaux dans les cirques, la production de fourrure, le broyage des poussins, la chasse ou encore la corrida

Aux élections européennes, le parti proposait ainsi une liste de 148 mesures centrée sur les animaux, pour les "protéger et mettre fins aux pratiques les plus génératrices de souffrance".

Parmi elles, on retrouvait notamment l'interdiction de l'élevage des veaux en batterie, le recours systématique à la vidéosurveillance dans les abattoirs ou les laboratoires, l'abolition de certaines techniques de chasse, la fin de traditions culturelles impliquant la cruauté envers les animaux ou encore l'interdiction des ports européens aux baleiniers.

Ce petit parti s'était présenté pour la première fois à un scrutin électoral lors des élections législatives de 2017, où il avait obtenu 1,1% des suffrages exprimés, soit environ 64.000 voix.

Lors de la campagne de ces élections européennes 2019, plusieurs célébrités telles que Laurent Baffie ou Brigitte Bardot avaient publiquement affiché leur soutien au Parti animaliste.

Une "fraude massive", selon la tête de liste

La tête de liste Hélène Thouy a par ailleurs dénoncé sur notre antenne une "fraude massive" dans "des centaines de bureaux de vote", dans lesquels aucun bulletin du parti n'était disponible.

"C'est une honte. Dans toute la France, nous avons des signalements. On nous a volé des milliers de voix, donc nous allons contester. Nous allons étudier très sérieusement l'ensemble de ces signalements. Et évidemment, nous utiliserons toutes les voix de droit pour contester. [...] Nos bulletins n'ont pas été livrés sciemment. [...] On ne va pas en rester là", a prévenu Hélène Thouy.
Juliette Mitoyen