BFMTV

Eric Besson, candidat aux municipales à Donzère

Eric Besson sortant du palais de l'Elysée le 9 mai 2012, il quittait alors son poste de ministre de l'Industrie.

Eric Besson sortant du palais de l'Elysée le 9 mai 2012, il quittait alors son poste de ministre de l'Industrie. - -

L'ex-ministre, passé du PS à l'UMP, sera candidat à sa propre succession à la mairie de Donzère dans la Drôme.

"Chacun sait combien je suis attaché à Donzère. J'ai donc décidé (...) d'être à nouveau candidat au mandat de maire lors des prochaines élections". Lundi matin, dans un communiqué de presse, Eric Besson a annoncé qu'il sera de nouveau candidat à sa propre succession à Donzère, dans la Drôme. 

En septembre dernier, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy avait pourtant juré qu'il renonçait à son poste "par manque de temps".

Convaincu de l'emporter

Il expliquait alors au Dauphiné Libéré, qu'il était sûr de gagner. "Pardon de le dire aussi franchement, je suis convaincu que je l’emporterais aisément si je me présentais", assurait-il, avant de poursuivre: "Le passé récent plaide en ce sens. J’ai été élu en 1995 avec 68% des voix et réélu en 2008 avec 70% des voix alors que beaucoup, dans la presse nationale, prédisaient ma défaite."

Pourquoi ce revirement? "Simplement, la tête de liste, mon ami André Ferrandis a des problèmes de santé. Quand il m'a confirmé en décembre qu'il ne serait pas candidat, j'ai pris, moi, la décision de repartir", a expliqué Eric Besson à France Bleu Drôme Ardèche.

Il a par ailleurs assuré que, comme par le passé, la liste qu'il conduira "sera une liste de rassemblement ouverte à différentes sensibilités politiques et de renouvellement", avec des "gens de gauche, du centre et de droite".

Hélène Favier