BFMTV

Déclarations de Hollande: le PS se félicite du "redressement" à "mettre au crédit" de son quinquennat

BFMTV

Ce mardi, François Hollande s'est signalé par des déclarations sonnant comme une mise en garde envers Emmanuel Macron, et l'expression d'une satisfaction personnelle devant l'évolution des indicateurs économiques. Dans un communiqué, le Parti socialiste l'a appuyé dans la foulée.

A Angoulême ce mardi, en plus de critiques à peine voilées concernant la réforme du Code du travail voulue par l'exécutif, François Hollande a aussi glissé devant les journalistes: "C'est vrai que les résultats sont là, ils étaient d'ailleurs apparus dans les derniers mois du quinquennat et sont d'autant plus manifestes aujourd'hui." Cette satisfaction provient d'une éclaircie du côté du taux de chômage ainsi que des chiffres de la croissance, dont faisait état le JDD ce dimanche.

"Les bonnes nouvelles s'enchaînent" pour l'économie française, selon le PS

Dans la foulée des déclarations de François Hollande, le Parti socialiste a publié un communiqué creusant le sillon esquissé par le chef de l'Etat:

"En matière d’économie et d’emploi, les bonnes nouvelles s’enchaînent depuis le début du mois : baisse du chômage, taux d’emploi le plus important depuis 1980 et surtout accélération de la croissance avec une prévision à 1,6%, autant de signes qui montrent que le redressement économique du pays se confirme. Dans une conjoncture internationale et européenne favorable, ce redressement est le produit des efforts des Français et des décisions prises pendant cinq ans par François Hollande et les gouvernements socialistes successifs. En toute logique, les résultats macroéconomiques des mois à venir seront à mettre à leur crédit", affirme le texte.

Le communiqué poursuit en assurant que "les gouvernements socialistes ont permis à l’économie française de retrouver des perspectives favorables et même encourageantes". Selon ce message officiel, les Français vont "maintenant profiter" des sacrifices consentis lors du mandat de François Hollande. Le Parti socialiste en a aussi profité pour ajouter son propre avertissement à l'exécutif à celui de l'ancien président de la République: "Cependant, cette croissance ne se maintiendra que si le gouvernement actuel est capable de voir l’impasse dans laquelle ses premières décisions risquent de nous mener. L’austérité, les coupes budgétaires et le recul des droits sociaux ne peuvent que produire un nouveau ralentissement de l’activité et un effondrement de l’économie."

Robin Verner