BFMTV

Daniel Cohn-Bendit obtient la nationalité française

Daniel Cohn-Bendit lors d'une conférence de presse le 6 mai 2014.

Daniel Cohn-Bendit lors d'une conférence de presse le 6 mai 2014. - Pascal Guyot - AFP

Enfin Français. Daniel Cohn-Bendit, le plus célèbre des écologistes en France, vient d'obtenir la nationalité française. Ancien leader du mouvement étudiant de mai 68, Daniel Cohn-Bendit, 70 ans, a appris la nouvelle par le ministre de l'Intérieur lui-même, Bernard Cazeneuve, rapporte Le Parisien. "Maintenant je suis moi-même: Français, Allemand et Européen", a-t-il confié à son frère Gabriel, qui le dit "heureux", selon le site du quotidien.

Une naturalisation applaudie par plusieurs écologistes, dont Sergio Coronado.

Une manoeuvre politique?

Fin mars, Daniel Cohn-Bendit avait exprimé son souhait d'obtenir la nationalité française. Il expliquait alors se sentir "Français et Allemand". Son souhait exaucé le mènera-t-il vers la présidentielle de 2017? En tant que citoyen français, il pourrait théoriquement s'y présenter. "Je sais que des tas de gens projettent une quelconque manoeuvre politique, mais ce n'est pas du tout dans ma tête", a-t-il assuré. "Tous les candidats à la présidentielle peuvent dormir tranquille", s'est-il amusé.

Né en 1945 à Montauban de parents juifs allemands cachés en France en raison des persécutions nazies, Daniel Cohn-Bendit est resté apatride jusqu'en 1959 avant de choisir la nationalité allemande, pour échapper au service militaire.

A. K.