BFMTV

Crise du coronavirus: la nouvelle popularité d'Olivier Véran 

Olivier Véran lors d'une conférence de presse sur le coronavirus, le 30 mars 2020

Olivier Véran lors d'une conférence de presse sur le coronavirus, le 30 mars 2020 - GEOFFROY VAN DER HASSELT / POOL / AFP

Le nouveau ministre de la Santé fait face à une crise sanitaire sans précédent, et recueille pourtant les bonnes opinions des Français.

Il est l'une des figures gouvernementales de la crise du coronavirus, qui a fait, à l'heure actuelle, plus de 10.000 morts en France. Moins de deux mois après avoir remplacé Agnès Buzyn, désignée par LaREM comme candidate à Paris pour les élections municipales, Olivier Véran, actuel ministre de la Santé, semble faire l'unanimité. 

Bond de 35 points 

Celui qui n'était, en début d'année, que "simple" député de l'Isère depuis 2012, semble se dédoubler ces derniers jours. Interrogé à plusieurs reprises sur la doctrine du gouvernement face à la crise, il est également fréquemment intervenu quant à la durée du confinement et la possibilité pour les Français de devoir porter des masques durant les prochaines semaines. 

Des interventions qui ont, semble-t-il fait mouche auprès de la population. Selon le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud-Radio, Olivier Véran a bondi de 35 points, pour se retrouver avec 52% de bonnes opinions, apprend-on. L'hebdomadaire rappelle que la dernière performance de ce genre remonte à 2012, lorsque le fraîchement intronisé Jean-Marc Ayrault avait grimpé de 37 points. 

De manière encore plus spectaculaire, Olivier Véran semble bien plus populaire que sa prédécesseure, Agnès Buzyn (44% contre 21%). Il faut dire que les récentes prises de parole de l'ancienne ministre avaient grandement écorné son image. 

"Révélation" 

Parmi les hautes sphères de la gouvernance, la recette Véran semble faire des émules. Selon un proche d'Édouard Philippe à BFMTV, il est même considéré comme "une vraie révélation." 

"Il incarne très bien auprès des jeunes, des plus vieux. Il a un langage simple et pêchu, il est au combat avec le sourire. Il parle de choses compliquées avec des mots simples." Son talent de communicant est également loué. 

Quelques jours seulement après son intronisation comme ministre, Olivier Véran était d'ailleurs intervenu sur le plateau de BFMTV, alors que pointait la crise actuelle. A l'aide d'un simple schéma, il avait expliqué l'objectif du gouvernement, celui d'abaisser la courbe des contaminations sur l'ensemble du territoire. Un exercice de pédagogie qui avait été remarqué. 

Hugo Septier