BFMTV

Covid-19: Olivier Véran recommande aux Français de ne plus utiliser de masques artisanaux

Conformément aux recommandations du Haut conseil de santé publique, il est désormais conseillé de porter un masque chirurgical ou un masque en tissu de catégorie 1.

Changement de doctrine en France: le Haut conseil de santé publique (HCSP) a recommandé en début de semaine de se munir d'un masque FFP2 ou chirurgical, ou d'un masque en tissu de catégorie 1. Cette recommandation doit être officialisée ce vendredi dans un avis de l'instance.

Jeudi soir sur TF1, Olivier Véran a corroboré ce changement de doctrine et recommandé aux Français de ne plus utiliser de masques artisanaux:

"Le Haut Conseil à la Santé publique s'est prononcé sur cette question et considère que les masques filtrants de catégorie 1 sont suffisants et déconseille l'usage de masques artisanaux", a déclaré le ministre de la Santé.

Si le ministre a mis l'accent sur les masques artisanaux, ceux de catégorie 2, en tissu mais industriels, sont également déconseillés.

Quels masques faut-il porter?
Quels masques faut-il porter? © Louis Tanca / BFMTV

Un décret publié vendredi

Le décret qui précise ces dispositions doit être publié ce vendredi au Journal officiel, a par ailleurs indiqué le ministère de la Santé.

Désormais, seuls trois types de masques devront donc en principe être portés dans l'espace public, même s'il sera difficile de s'assurer en pratique du respect de cette consigne: les masques chirurgicaux (issus du monde médical, avec une face bleue et une face blanche), les FFP2 (les plus protecteurs) et les masques en tissu industriels dits "de catégorie 1".

Les masques en tissu de catégorie 1 ont un taux de filtration des aérosols proches de celui des masques chirurgicaux.

Olivier Véran a aussi annoncé que sept millions de masques allaient être envoyés ce vendredi à des Français défavorisés.

Dans ses recommandations, le HCSP préconise également de modifier la distance de sécurité nécéssaire pour être considéré cas contact par l'Assurance maladie en cas de non port du masque: elle passerait de 1 à 2 mètres.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV