BFMTV

Covid-19: Macron ouvert à l'utilisation du vaccin Spoutnik V, en cas de validation

Emmanuel Macron à l'Elysée ce mardi soir.

Emmanuel Macron à l'Elysée ce mardi soir. - TF1

Emmanuel Macron ne ferme pas la porte à l'utilisation du vaccin russe en Europe, et même en France. Ce mardi, il a déclaré que le vaccin russe serait étudié une fois qu'une autorisation de mise sur le marché serait déposée par la Russie.

Après la publication de résultats positifs quant à son efficacité, le chef de l'État n'a pas fermé la porte à l'utilisation du vaccin russe Spoutnik V en Europe comme en France, ce mardi soir, si une demande d'homologation était transmise à l'Agence européenne du médicament (EMA), et si cette dernière validait le vaccin.

"Pour qu'un vaccin soit autorisé, il faut qu'il soit homologué", a rappelé Emmanuel Macron lors d'un entretien accordé à TF1 et LCI.

Autoriser Spoutnik V n'est "pas une décision politique"

"Nous ne pouvons pas le distribuer en France tant que le producteur russe n'a pas soumis une autorisation de mise sur le marché. À la mesure où il le déposera, les autorités le regarderont de manière scientifique et indépendante. Ce n'est pas une décision politique mais scientifique", a déclaré Emmanuel Macron.

Fin janvier, le président du comité scientifique "vaccin" Alain Fischer avait déjà affirmé sur BFMTV que tous les vaccins, y compris celui produit par la Russie, "devaient être examinés" et qu'il n'y avait pas de préjugés à avoir". "Si ces vaccins démontrent qu’ils sont sûrs, efficaces, que ce sont des produits de bonne qualité et qu’éventuellement ils pourraient devenir disponibles au niveau de la communauté européenne, pourquoi pas? Il faut juste remplir toutes ces conditions", avait-il déclaré.

Un peu plus tôt ce mardi, Angela Merkel avait elle aussi affirmé que "tous les vaccins" autorisés seraient les "bienvenus" sur le continent européen, après la parution de résultats scientifiques positifs sur son efficacité par la revue scientifique The Lancet. Selon ces résultats, validés par des experts indépendants, le vaccin russe est efficace à 91.6% contre les formes symptomatiques du Covid-19.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV