BFMTV

Covid-19: Jean Castex entrevoit des vacances d'été pas "complètement normales" en 2021

Jean Castex, invité sur la chaîne Twitch de Samuel Étienne, dimanche 14 mars 2021.

Jean Castex, invité sur la chaîne Twitch de Samuel Étienne, dimanche 14 mars 2021. - Twitch

Sur la plateforme Twitch ce dimanche, le Premier ministre a également évoqué l'été passé, estimant qu'il y avait eu "un peu" de relâchement face à l'épidémie.

Malgré l'épidémie de Covid-19 qui sévit depuis plus d'un an désormais, pourrons-nous partir en vacances au cours de l'été 2021? C'est l'une des questions posées par un internaute ce dimanche à Jean Castex, invité sur la chaîne Twitch du journaliste Samuel Étienne.

"J'espère bien", a ainsi répondu le Premier ministre, tout en tempérant son propos, estimant qu'il ne s'agirait "sûrement" pas de vacances "complètement normales".

Lors de l'été 2020 déjà, la période estivale avait été atypique, intervenant au sortir d'un premier confinement au printemps, strict et général, de la population française. "Je me souviens aussi, que je disais 'attention, soyons prudents'. C'est tout de suite après ma prise de fonction (le 3 juillet 2020, NDLR) que j'ai pris des décrets généralisant et rendant obligatoire le port du masque dans l'espace public, dans les commerces", a-t-il argué.

La vaccination pour retrouver "une partie de notre liberté"

Y a-t-il eu un relâchement l'année dernière? "Un peu", a émis Jean Castex. "En même temps, je ne suis pas ici pour distribuer les bons et les mauvais points", a-t-il tempéré.

"Ce qui s'est passé était un peu compréhensible. La différence, je l'espère, entre l'été 2021 qui s'annonce et l'été 2020, c'est qu'on aura vacciné, et donc à ce moment-là, on aura retrouvé une partie de notre liberté", a ajouté le Premier ministre.

Interrogé sur l'opportunité d'un "passeport vaccinal" pour recouvrer une plus vaste amplitude de mouvement, Jean Castex a botté en touche: "Je suis pour dès lors que c'est efficace" mais "je ne veux pas créer une fausse sécurité", a répondu Jean Castex

À l'heure actuelle, la situation semble incertaine sur le plan épidémique, notamment en Île-de-France, avec une montée en puissance des souches variantes du coronavirus. Samedi, Jean Castex avait annoncé que plus de 5 millions de personnes avaient reçu une première dose de vaccin depuis le début de la campagne de vaccination le 27 décembre dernier. L'objectif affiché est d'atteindre le seuil des 10 millions au 15 avril prochain, soit dans un mois.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV