BFMTV

Copé: «La publication du patrimoine, ce n'est pas de la transparence, c'est du voyeurisme»

Jean-François Copé

Jean-François Copé - -

Ce lundi sur RMC et BFMTV, Jean-François Copé, président de l’UMP est revenu sur la moralisation de la vie politique annoncée par François Hollande après l’affaire Cahuzac. Jean-François Copé a appelé à plus de contrôle mais « moins de voyeurisme ».

Invité sur RMC et BFMTV ce lundi matin, Jean-François Copé revient sur la moralisation de la vie politique et la transparence souhaité par François Hollande. Accusé par Pierre Moscovici de cumuler son activité d’avocat d’affaire et celle de député, Jean-François Copé se défend alors qu’à 17h les déclarations de patrimoine des ministres seront publiées sur le site Internet du gouvernement.

8h57 - Copé : « Plutôt que d'augmenter les impôts je préfère un système qui dit : "avant de consommer il faut produire". On repasse au 39 h pour les fonctionnaires. Le temps de travail doit être défini dans chaque entreprise. Il faut revoir le code du travail et l'indemnisation du chômage. Ce sera mieux que de geler les pensions des Français ».

Sur le mariage pour tous

8h54 - Copé : « Il fallait un référendum. Il y a une campagne et chacun sait ce qu'il en est. Les dérives violentes qui en découlent, je les condamne. Le président doit lever le pied et dire : "Je suspends ce texte car le peuple n'est pas mûr et je me concentre sur un seul sujet : la lutte contre le chômage ».

8h53 - Copé : « Je découvre qu'on va supprimer les internats d'excellence. Beaucoup de ces jeunes viennent de quartiers difficiles. C'est un scandale. On défait tout ce qui a été fait ».

Sur un compte en Suisse au nom de Jean-François Copé

8h51 - Copé : « C'est faux. je vous dis non ».

Sur la réserve parlementaire

8h49 - Copé : « Je suis pour qu'on conserve cette réserve parlementaire »

Sur le rapport Sauvé qui prévoyait des sanctions pour les conflits d'intérêt et dont le texte a été enterré par la droite

8h45 - Copé : « On est train de faire croire que Christian Jacob et moi-même n'avons pas voulu sanctionné. Moi je dis oui à tous les contrôles mais non au voyeurisme. Je préfère que François Hollande assume l'affaire Cahuzac plutôt que de jeter l'opprobre sur tous les politiques ».

Sur la publication du patrimoine des élus

8h43 - Copé : « Si les habitants de Meaux trouvaient que je ne fais pas bien mon travail ils ne m’auraient pas réélu. Il faut que toutes les professions soient représentées à l’Assemblée. Il n'y a pas de confusion des genres entre mon métier d'avocat et mon rôle d'élu. Si on dépend de la politique on peut partir dans des errements qui ne sont pas bons ».

8h42 - Copé : « Je veillerai à ce que dans cette loi soient renforcés les contrôles ».

8h38- Copé : « La publication du patrimoine, ce n'est pas de la transparence, c'est du voyeurisme. Ce voyeurisme va créer des tensions et parfois des problèmes de sécurité. Je pense qu'il faut renforcer les contrôles mais ça ne doit pas devenir du voyeurisme ».

8h37 - Copé : « Les Français attendent surtout avec la transparence que les élus soient honnête. Chacun aujourd'hui a bien compris que ce n'est pas avec la déclaration de patrimoine que l'affaire Cahuzac aurait été évité ».

Tugdual de Dieuleveult avec Jean-Jacques Bourdin